Qui est Fouad Arif le nouveau directeur de la MAP?

19 mai 2023 - 21:38

Le roi Mohammed VI a nommé aujourd’hui Fouad Arif comme nouveau directeur général de l’Agence Maghreb Arabe Presse, lors d’un conseil ministériel, en succession  de feu Khalil Hachimi , décédé récemment.

Dès l’annonce de sa nomination, les contacts entre les bureaux de l’agence à l’intérieur et à l’extérieur du Maroc n’ont pas cessé, se réjouissant de cet événement qui a provoqué un grand soulagement parmi les journalistes et l’ensemble du personnel.

D’une part, c’est un ancien de la MAP dans laquelle il a assumé d’innombrables  responsabilités au niveau  international, ou il a accumulé une grande expérience, notamment comme directeur  du bureau de Paris. Cependant, il a vécu une histoire difficile qui est encore racontée  par les journalistes qui ont sympathisé avec lui.

Pendant qu’il occupait le poste de directeur du pôle Amérique du nord à la MAP, il a supervisé la  couverture officielle des visites des responsables marocains sur place, y compris la couverture de la visite du roi Mohammed VI. à Washington à l’époque de l’ancien président américain Barack Obama.

Parmi ses réalisations les plus importantes, il a été élu membre du conseil d’administration du National Press Club à Washington, qui est la première organisation professionnelle au monde pour les journalistes, ou il a été le premier Arabe et Africain à être élu au conseil d’administration de cette institution, ce qui reflète sa position parmi les journalistes de Washington.

Mais le fait de publier une dépêche concernant son élection à ce poste important a causé la colère de l’ancien directeur générale, qui a décidé de le rapatrier  au Maroc et l’a nommé journaliste  reporter à la ville d’Agadir.

Mais Fouad Arif  n’est pas allé à Agadir, mais il a décidé de rejoindre le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita  pour travailler avec lui en tant que conseiller dans son cabinet en raison de son expérience et de sa maîtrise de trois langues, anglais, français et arabe, et il a travaillé sur le dossier  du Sahara marocain  et des droits de l’homme, et il est resté à ce poste jusqu’à ce qu’il soit nommé directeur général de l’Agence de presse du Maghreb arabe.

 

Partager l'article
-->