Le CSEFRS appelle à un changement radical en formation des langues nationales et étrangères

05 juillet 2023 - 11:29

Le Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFRS) a appelé hier mardi à Rabat, à un changement radical et fonctionnel en matière de formation en langues nationales et étrangères, accompagné par une alternance linguistique et des ressources pédagogiques renouvelées et numériques couplées à un encadrement adéquat.

Lors d’une rencontre organisé par le CSEFRS pour présenter ses avis concernant une série de textes législatifs relatifs au système de l’éducation, le Conseil a proposé, à propos du projet de décret modifiant et complétant le décret N°2.04.89, fixant la vocation des établissements universitaires, les cycles des études supérieures ainsi que les diplômes nationaux correspondants, le projet d’arrêté portant approbation de cahier des normes pédagogiques nationales de la licence d’études fondamentales, l’accompagnement de ces deux projets, ainsi qu’un ensemble de recommandations dont la mise en place des conditions idoine pour le système de crédits et pour le diplôme universitaire (post-doctorat) ainsi que l’adoption d’alternatives adaptées au projet de fin d’études, outre la révision du système universitaire d’orientation et de conseil et de réorientation, notamment pour les établissements en libre accès.

Les recommandations ont également mis l’accent sur la nécessité de déployer un effort logistique, humain et financier garantissant à tous les étudiants, quel que soit leur statut social, la possibilité de suivre leurs cours à distance, et sans discrimination, en application de l’article 33 de la loi-cadre 51.17.

Le projet de décret propose de modifier et compléter les articles 1, 2, 6, 8, 9 du décret n° 2.04.89. Il s’agit notamment de l’adoption d’un diplôme de licence et une licence en science de l’éducation et la création d’un système de crédits standard pour les filières de formations au sein des établissements universitaires.

Parmi les recommandations les plus importantes de ce projet figurent l’annulation du Projet de fin d’étude (PFE) et des stages professionnels ainsi que la possibilité de réorientation avec la préservation des crédits acquis.

Partager l'article
-->