Regragui/ Mbemba: «S’il a des images, qu’il les sorte»

22 janvier 2024 - 12:40

Dans une déclaration au journal L’Équipe, Walid Regragui s’est défendu de tous propos racistes envers Chancel Mbemba, capitaine de la sélection congolaise.

J’ai dit à Sebastien Desabre: «Ramène-le moi, il pète un câble, il raconte n’importe quoi. Je n’ai pas aimé ça car il insinue beaucoup de choses. Donc s’il a des images autres que celles que l’on voit à la télévision, qu’il les sorte, avec plaisir. Et il verra exactement ce qui s’est passé», a-t-il expliqué.

Avant d’ajouter : «Avant que j’aille lui serrer la main, il nous a pris à partie, moi et mon adjoint, sur le bord de touche avant la fin du match, il nous a mal parlé. Et Desabre le sait. Et à la fin, malgré ça, je vais lui serrer la main pour lui dire aussi mais pourquoi tu me parles comme ça? Et là, il regarde ailleurs, genre je ne te serre pas la main. Je lui ai retenu la main, ça se voit sur les images, et il a commencé à crier dans tous les sens».

Dans ses propos, Walid Regragui dément catégoriquement les insinuations de racisme de Chancel Mbemba: «Je lui ai dit, tu te la racontes! Il me répond, tu m’as traité de con! Il n’y a pas de souci qu’il ait entendu ça, même si je ne l’ai jamais dit, mais en parlant comme il l’a fait, il sous-entend que mes propos sont racistes, c’est malhonnête. Comme il ne parle que de religion dans son discours, qu’il soit un peu honnête avec lui-même».

 

 

Partager l'article
-->