Foot: record des transferts, Al Ahly le plus actif en Afrique

02 février 2024 - 12:03

Le marché mondial des transferts a battu des records de dépenses en 2023, avec 9,63 milliards de dollars injectés, soit 2 milliards de plus que le précédent record enregistré en 2019, selon la FIFA.

Cette somme représente également une nette augmentation par rapport à 2022 (+48,1%) quand les dépenses sur le marché des transferts étaient reparties à la hausse après deux années de baisse, liées au Covid-19.

Les dix transferts les plus importants représentent 10% du total des indemnités de transfert versées en 2023. Notamment ceux de Jude Bellingham du Borussia Dortmund au Real Madrid, d’Enzo Fernandez du Benfica Lisbonne à Chelsea, de Harry Kane de Tottenham au Bayern Munich ou encore de Randal Kolo Muani de Francfort au Paris SG.

Au niveau africain, les clubs marocains de la Botola Pro ne peuvent pas rivaliser sur le marché des  transferts. En effet, même nos grands clubs ne figurent pas dans ce  classement.

Les clubs Égyptiens sont les clubs qui ont été les plus actifs sur le marché des transferts, avec Al Ahly du Caire en première position, suivi par  Pyramids, le CS sfaxien occupe la troisième marche  du podium, devant le Mamelody Sundowns, le Ahly Benghazi, l’ Espérance de Tunis, l’ Ahly Tripoli, le Mouloudia d’Alger, le Hilal du Sudan, alors que le club tanzanien des Young Africans figure à la dixième place.

Comme en 2022, ce sont les clubs anglais, Chelsea en tête, qui ont été les plus dépensiers avec près de 3 milliards de dollars sur toute l’année 2023, précise la FIFA.

Dans le sens inverse, les clubs allemands, dopés par les ventes de Bellingham ou de Kolo Muani, ont reçu le total le plus élevé au monde avec des gains sur les transferts de plus de 1,2 milliard de dollars.

Avec 1017 arrivées dans leurs championnats, les clubs portugais sont ceux qui ont accueilli le plus de joueurs issus de clubs d’autres associations membres, tandis que les clubs brésiliens sont à l’origine du plus grand nombre de transferts sortants, avec 1217 joueurs partis monnayer leurs talents hors du Brésil en 2023.

Le rapport de la Fifa pointe également « la croissance impressionnante » du football féminin. En 2023, 623 clubs professionnels ont été impliqués dans des transferts internationaux, contre 507 en 2022, pour un total de 1888 transferts internationaux de joueuses professionnelles enregistrés durant l’année, contre 1571 en 2022.

 

 

Partager l'article
-->