Amrabet, Rahimi, Slim: les Lions de l'Atlas font le plein de confiance

26 mai 2024 - 10:38

Petit à petit, la fin de la saison au niveau des clubs se rapproche, et l’heure est venu de récolter le fruit du travail fourni durant l’année en remportant des titres, et cette année le bilan de nos internationaux marocains  est exceptionnel jusqu’à présent, ce qui permetterai à ceux qui vont rejoindre la tanière pour affronter la Zambie et le Congo en éliminatoires du mondial 2026, de le faire avec le plein de confiance.

Hier, Sofyan Amrabet,  est devenu le premier marocain a remporté la FA Cup, après une excellente prestation,  avec le Manchester United, dans un derby remporté par les rouges contre les citizens sur le score de deux buts à un, ou il a annulé totalement le danger de Phil Fodden.

Le sacre d’Amrabet, n’était que le premier d’une longue série. En Asie, Soufiane Rahimi a remporté la Champions League Asiatique pour la deuxième fois de l’histoire d’Al Ain, après une victoire 5/1 contre les japonais du Yokohama Marinos, avec un doublé de l’ex Rajoui, qui a également été sacré meilleur buteur de la compétition avec un total de 13 buts, et meilleur joueur.

Le football marocain, a été également à l’honneur en Champions League d’Afrique, avec Reda Slim l’ex de l’AS FAR sacré avec Al Ahly du Caire, après la victoire sur le score d’un but à zéro contre l’espérance de Tunis.

Ensuite, retour aux coupes nationales, et cette fois en Allemagne, où le Bayern Leverkusen d’Amine Adli, s’est vite ressaisi après la claque reçue contre Atalanta en finale d’ Europa League, en remportant la coupe d’Allemagne après une victoire d’un but à zéro contre le Kaiserslautern. Les hommes de coach Xabi Alonso remportent un doublé historique.

Pour finir, ce fut le rôle de la Coupe de France, ou le PSG d’Achraf Hakimi s’est logiquement imposé en finale contre l’olympique de Lyon sur le score de deux buts à un, pour réaffirmer sa domination sur le football français.

Dans l’attente du résultat d’Ayoub Kaabi et de Youssef Arabi, avec l’Olympiacos contre la Fiorentina en final de la conférence  League le mercredi prochain, mais aussi et surtout le résultat de la finale de la Champions League d’Europe entre le Real Madrid de Brahim Diaz et le Borussia Dortmund le premier juin, une chose est sûre jamais le football marocain n’a connu un tel rayonnement au niveau international, de quoi donner des maux de tête au sélectionneur national Walid Regragui avant de publier sa liste finale le 28 mai.

 

 

 

Partager l'article
-->