Chakib Alj: La technologie digitale permet aux entreprises africaines de renforcer leur place sur les marchés locaux, régionaux et internationaux

01 juin 2023 - 11:16

 La technologie digitale permet aux entreprises africaines de renforcer leur place sur les marchés locaux, régionaux et internationaux, a souligné hier mercredi à Marrakech, le président de la Confédération générale des Entreprises du Maroc (CGEM), M. Chakib Alj.

“La technologie digitale favorise la croissance économique et la création d’emplois et permet aux entreprises africaines de renforcer leur place sur les marchés locaux, régionaux et internationaux”, s’est félicité M. Alj qui s’exprimait lors des travaux de la première édition de GITEX AFRICA, un événement phare placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI.

M. Alj a expliqué que les plateformes de l’e-commerce et les systèmes de paiement numériques sont les catalyseurs de la contribution de l’Afrique à l’économie mondiale, mais aussi de l’entrepreneuriat des femmes et des jeunes, faisant savoir que cette technologie peut avoir un impact important sur des secteurs clés, tels que l’industrie, l’agriculture, la santé et l’éducation en Afrique.

Il a, par ailleurs, souligné que le choix de la ville mythique de Marrakech d’abriter cette grande messe constitue “une affirmation de la position du Maroc en tant que terre d’innovation, de résilience et de transformation percutante (…). Une transformation qui rayonne à travers toute la région et le continent”.

Dans ce sens, M. Alj a rappelé que le Maroc a mis en place une charte d’investissement très ambitieuse avec des incitations importantes qui visent à attirer les investissements dans les secteurs clés, notamment la technologie, ajoutant que le Royaume a également lancé un programme R&D pour encourager l’investissement dans l’innovation.

Pour sa part, M. Lacina Koné, PDG de Smart Africa, a indiqué que Gitex Africa “témoigne de notre engagement collectif à stimuler l’innovation et les transformations numériques dans notre continent”, affirmant que cet événement phare constitue “une étape dans notre voyage pour remodeler l’avenir de l’Afrique”.

“Gitex Africa démarre sur des notes fortes en tant que phare d’aspirations et plate-forme où les technologies les plus innovantes et les idées les plus audacieuses convergent pour façonner la trajectoire de la révolution numérique en Afrique”, s’est-il félicité, soulignant que le continent a été, au fil des années, “témoin d’une vague sans précédent d’avancées technologiques et d’une forte croissance de la connectivité”.

Faisant savoir que l’Afrique est devenue un leader mondial de paiement mobile, révolutionnant les transactions financières et permettant l’inclusion financière des millions de personnes à travers le continent, M. Koné a relevé que les peuples du continent “ont fait preuve d’une grande résilience alors qu’ils adoptent la technologie digitale et construisent un avenir meilleur”.

Porté par l’ADD sous la tutelle du ministère de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, cet événement réunit des dirigeants des secteurs public et privé, des décideurs politiques, des investisseurs et des universitaires pour trois jours d’échanges intensifs entre les secteurs public et privé de la future plus grande économie numérique du monde.

Plus grand événement d’entrepreneuriat en Afrique, GITEX Africa est une initiative de GITEX GLOBAL à Dubaï, le plus grand salon mondial de la technologie et des start-up, classé comme le meilleur au monde par les dirigeants mondiaux de la technologie, et qui fait escale dans cette première édition au Maroc, retraçant ainsi son engagement pour accélérer le développement des infrastructures numériques en Afrique.

Partager l'article
-->