M’diq-Fnideq: L’INDH mobilisée pour soutenir les jeunes entreprises

18 août 2023 - 11:44

 L’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) accorde un intérêt particulier au soutien des jeunes entreprises et à l’accompagnement des jeunes dans la réalisation de leurs projets au niveau de la préfecture de M’diq-Fnideq.

Dans ce cadre, les travaux du 2è Forum provincial des jeunes et des startups se sont ouverts, jeudi au Théâtre Lalla Aicha à Mdiq, à l’initiative de la préfecture de M’diq-Fnideq et la Fondation Moubadara pour les jeunes et l’entrepreneuriat, avec la participation de plusieurs acteurs économiques, associatifs et institutionnels.

Ce forum, organisé sous le thème “Quelle vision prospective pour la pérennité d’une startup?”, constitue une opportunité importante pour les jeunes entrepreneurs et les partenaires d’échanger leurs points de vue et de coordonner entre les différents acteurs concernés par ces programmes pour assurer la convergence avec les autres programmes de l’INDH, afin de créer un environnement favorable à l’investissement et de valoriser les acquis dans le cadre du programme d’initiatives économiques intégrées, qui répond aux aspirations des startups, en assurant la convergence entre tous les acteurs institutionnels.

Cette manifestation économique de trois jours a pour objectif d’être à l’écoute des suggestions et analyses des jeunes entrepreneurs, afin d’aboutir à des recommandations en ligne avec les objectifs de l’ambitieux projet de développement, en plus de rechercher de nouveaux programmes d’accompagnement et de faire adhérer de nouveaux acteurs aux programmes engagés, tels que l’administration fiscale et la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et les établissements bancaires.

S’exprimant à cette occasion, le gouverneur de la préfecture de M’diq-Fnideq, Yassin Jari, a souligné que le choix du thème de cette édition vise à ouvrir un débat approfondi sur les perspectives d’avenir qui doivent être identifiées et présentées aux entreprises bénéficiaires des différents programmes mis en oeuvre durant la période 2019-2023, que ce soit dans le cadre de l’INDH ou du programme intégré d’appui et de financement des entreprises.

M. Jari a indiqué qu’environ 500 nouvelles entreprises ont été créées et financées sur 4 ans, notant qu’il s’agit d’auto-entreprises et de coopératives artisanales et productives opérant dans différents domaines économiques à fort impact sur le développement local, et ce à travers trois programmes intégrés, avec la participation de 30 partenaires et une enveloppe budgétaire de 30 millions de dirhams (MDH), dont la contribution de l’INDH s’élève à 13 MDH, soit 44% du coût total, tandis que le reste du budget a été mobilisé par les porteurs de projets (11,29 MDH) et les partenaires aux accords-cadres relatifs aux programmes d’initiatives économiques intégrées et au programme intégré de soutien à l’économie sociale et solidaire (5,42 MDH).

Il a ainsi appelé tous les partenaires, en l’occurrence les administrations publiques, les responsables des établissements bancaires, les associations professionnelles et les conseils élus, à mobiliser tous les moyens nécessaires pour faciliter l’accès des jeunes et des entreprises aux différents programmes de financement.
Le gouverneur a, par ailleurs, salué le travail sérieux et responsable réalisé par les 5 plateformes mises en place dans la préfecture de M’diq-Fnideq, dont 03 destinées aux jeunes porteurs d’idées, qui ont reçu, à ce jour, plus de 4.000 jeunes désireux de bénéficier des programmes lancés aux niveaux provincial et régional, et deux plateformes de l’Union nationale des femmes du Maroc (UNFM), qui oeuvrent pour le financement de projets générateurs de revenus au profit des femmes en situation de précarité et sans source de revenu stable.

Dans une déclaration à la MAP et à sa chaîne d’information en continu M24, le président de la Fondation Moubadara pour les jeunes et l’entrepreneuriat, Moncef Kettani, a souligné que ce forum, organisé à l’occasion de la Fête de jeunesse, reflète l’intérêt particulier qu’accorde SM le Roi Mohammed VI aux questions des jeunes.

Le responsable a affirmé que cette édition est le couronnement de quatre années de travail acharné et continu, qui a permis de réaliser des résultats sans précédent au niveau provincial, ayant contribué à améliorer les indicateurs d’efficacité dans la région du Nord, dans la mesure où le taux de succès des entreprises en démarrage a atteint plus de 98%.

Il a précisé que la 1ère édition a permis d’élaborer une stratégie d’action et un plan bien établi, qui ont permis la création de plus de 500 petites et moyennes entreprises opérant dans différents domaines économiques, et réparties sur toutes les collectivités territoriales relevant de la préfecture, soulignant que la Fondation a pour objectif d’établir une structure claire et des mécanismes matériels et immatériels pour accueillir, orienter et accompagner les porteurs de projets.

Pour sa part, le chef de la division de l’action sociale (DAS) à la préfecture de M’diq-Fnideq, Mohamed El Barkouki, a relevé que ce forum est l’occasion de poursuivre le débat engagé il y a deux ans, après le succès du programme d’appui aux initiatives économiques intégrées, à travers le financement des entreprises.

M. El Barkouki a précisé qu’environ 500 nouvelles startups ont bénéficié du soutien en pré et post création, ainsi que de tous les programmes de financement qui ont été lancés dans le cadre de la phase III de l’INDH, notant que la question qui se pose actuellement est “Quels sont les mécanismes et les visions prospectives pour accompagner les startups?”.

Il a fait savoir que le forum débouchera sur des propositions et de nouveaux programmes qui pourraient être inclus dans le programme intégré destiné aux jeunes et aux entreprises en démarrage, ainsi que des recommandations qui pourraient être soumises aux comités régionaux et provinciaux de développement humain.

Partager l'article
-->