Les prêts immobiliers continuent de baisser

02 mars 2022 - 11:03

Le volume des crédits bancaires s’élevait à environ 965,5 milliards de dirhams à fin janvier 2022, ce qui représente une hausse annuelle de 3,4%, a annoncé Bank Al-Maghrib.

Selon le tableau de bord relatif aux « crédits et dépôts bancaires, émis par Bank Al-Maghrib », ce montant est réparti entre les agents non financiers pour une valeur de 842,3 milliards de dirhams (+ 3,3 %) et les agents financiers pour une valeur de 123,2 milliards de dirhams (+ 4 %).

La même source a expliqué que la hausse annuelle de 3,6% des prêts accordés aux institutions non financières privées recouvre des augmentations de 6,2% des facilités financières, de 3,7% des crédits d’équipement, outre une baisse de 3,7% des crédits immobiliers, rappelant que la note de Banque  Al-Maghrib indique que l’accès au financement au cours du quatrième trimestre 2021 a été normal pour 90% des entreprises industrielles.

Le tableau de bord précité révèle selon les résultats de l’étude sur les conditions d’octroi des crédits au cours du quatrième trimestre 2021, qu’il a été possible de simplifier les critères des crédits financiers, qui sont restés inchangés en matière d’équipement , tout en les durcissant pour prêts immobiliers.

Au niveau des normes ils sont restés inchangées pour les très petites, petites et moyennes entreprises, par rapport aux grandes entreprises. Quant à la demande, elle a connu une augmentation, que ce soit pour les TPE ou les grandes entreprises.

Les taux appliqués aux nouveaux crédits, au cours du quatrième trimestre 2021, ont augmenté de 10 points de base, pour atteindre 4,3%. Selon la taille des entreprises, ces taux ont augmenté de 18 points de base pour atteindre 4,01 % pour les grandes entreprises, alors qu’ils ont diminué de 10 points de base pour atteindre 4,88 % pour les très petites et moyennes entreprises.

Partager l'article
-->