Le PLF-2024 adopté en 2ème lecture à la Chambre des Représentants:

08 décembre 2023 - 08:55

La Chambre des Représentants a adopté à la majorité, en deuxième lecture, le projet de loi de finances (PLF) n°55.23 de l’année 2024, lors d’une séance plénière tenue jeudi.

Lors de cette plénière, présidée par Rachid Talbi Alami, président de la Chambre des représentants, ce PLF a reçu l’aval de 87 députés et l’opposition de 31 autres, sans aucune abstention.

Les amendements ont porté essentiellement sur la réforme de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) qui sera menée selon une démarche progressive durant la période 2024-2026, l’impôt sur les sociétés (IS), l’impôt sur le revenu (IR), les mesures douanières, ainsi que sur d’autres mesures relatives à la révision des dispositions de l’article 6 du PLF concernant l’aide de l’État pour soutenir le logement et renforcer les ressources financières allouées au Fonds d’appui à la protection sociale et à la cohésion sociale.

En outre, la ministre de l’Economie et des Finances, Nadia Fettah, a souligné que le PLF-2024 comporte plusieurs mesures fondamentales, notamment la réaffectation des crédits qui étaient initialement alloués à certains programmes et services sociaux en vigueur, en particulier les programmes « Taysir » et « Un million de cartables », en plus du « Programme de soutien aux veuves » et le « Fonds de solidarité familiale ».

Ce PLF, a-t-elle poursuivi, prévoit des crédits d’un total de 25 milliards de dirhams (MMDH), marquant une augmentation record de 15 MMDH par rapport à l’année 2023, indiquant que le coût de ce chantier atteindra 29 MMDH annuellement à partir de 2026.

D’après la ministre, ces crédits prévus pour l’année 2024 et les années suivantes en faveur de la protection sociale « constituent la concrétisation de la mise en œuvre effective de ce chantier royal qui permettra de consacrer l’esprit de solidarité entre les différentes catégories de la société, en plus de la nouvelle approche d’aide au logement qui contribuera à consolider les bases de l’État social ».

Partager l'article
-->