BRICS: l’Égypte, l’Éthiopie, l’Iran, l’Arabie saoudite et les UAE nouveaux membres

01 janvier 2024 - 14:52

Le BRICS, groupement des 5 grandes économies émergentes composé du Brésil, de la Russie, de l’Inde, de la Chine et de l’Afrique du Sud, a officiellement accueilli, lundi, 5 nouveaux membres : l’Égypte, l’Éthiopie, l’Iran, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis.

Les cinq nouveaux membres sont des puissances régionales, que ce soit au niveau économique ou politique. Ainsi, l’Égypte est la première économie d’Afrique du Nord, en plus d’être un partenaire stratégique de la Chine dans le cadre de l’initiative “la Ceinture et la Route”.

L’Éthiopie est la deuxième économie d’Afrique subsaharienne et elle représente actuellement un modèle de développement pour le continent.

Pour sa part, l’Iran représente une puissance régionale au Moyen-Orient, grâce aux vastes ressources énergétiques, en plus de son influence culturelle et religieuse.

Pour l’Arabie saoudite, l’influence religieuse est également renforcé par le fait  d’être le premier exportateur mondial de pétrole.

Pour finir, les Émirats arabes unis sont un pôle d’innovation et de diversification économique, ainsi qu’un hub financier et logistique.

Avec l’adhésion de ces cinq pays, les BRICS couvriront environ 35% de la surface terrestre mondiale et 48% de la population mondiale. Le produit intérieur brut nominal combiné des dix pays atteindra environ 37% du produit mondial brut, tandis que le PIB en parité de pouvoir d’achat représentera environ 43% du PIB mondial en PPA.

Partager l'article
-->