Maroc/FMI: consultations annuelles sur les réformes économiques et sociales

13 février 2024 - 10:27

Le Fonds monétaire international (FMI) a félicité, mardi, trois pays arabes, dont le Maroc pour avoir « réussi» à mettre en œuvre des plans de réforme des systèmes de subventions sociales.

La Directrice générale Kristalina Georgieva du FMI a indiqué dans une allocution au sommet mondial des gouvernements à Dubai que « L’Égypte, la Jordanie et le Maroc ont réussi à mettre en œuvre des plans global de réforme des subventions caractérisés par une communication publique solide, des timing appropriées pour les augmentations des prix et un soutien en espèces ciblé pour les catégories sociales les plus vulnérables. ».

La responsable onusienne a, par ailleurs, indiqué que la croissance s’est accrue de 2.9% dans la région MENA en 2023, mais elle reste en deçà des prévisions du FMI, notamment, à cause des réductions de production du pétrole et de la guerre à Gaza.

A Rabat, le Président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami avait eu, lundi, des entretiens avec une délégation du Fonds monétaire international, conduite par Roberto Cardarelli.

A cette occasion, Cardarelli a souligné que la visite de la délégation s’inscrit dans le cadre des consultations annuelles menées par le FMI en vertu de l’article 4 de ses statuts, visant à prendre connaissance des politiques économiques ainsi que des réformes lancées par le Royaume du Maroc pour assurer un développement fort, global et inclusif, a rapporté la Chambre des représentants dans un communiqué.

Talbi Alami a, pour sa part, évoqué les grandes réformes économiques, financières et sociales engagées par le Royaume au cours des dernières.

Il a également mis en avant les aspects de stabilité et de sécurité dont jouit le Maroc et qui lui ont valu la confiance internationale et régionale, saluant à cette occasion la coopération fructueuse et la confiance mutuelle entre le Maroc et le FMI, a ajouté la même source.

Cette réunion a été marquée par la présence du président de la Commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants, Mohamed Chaouki.

Partager l'article
-->