Sanchez pourrait démissionner suite aux soupçons de corruption contre sa femme.

24 avril 2024 - 19:37

Le premier ministre espagnol, Pedro Sanchez a annoncé, mercredi soir, qu’il a décidé de « suspendre ses activités publiques », suite à une enquête judiciaire contre sa femme.

Dans une lettre publiée sur le réseau social X, Pedro Sanchez explique, également, qu’il « réfléchit à son avenir », ce qui pourrait signifier une probable démission

L’enquête judicaire a pour objet « un trafic d’influence et des soupçons de corruption » suite à des liens et  des contrats qu’aurait noués sa femme Begona Gomez avec des entreprises publiques durant la crise Covid 19.

Une véritable bombe annoncée chez nos voisins et alliés espagnols qui risque d’avoir des répercussions politiques aussi internes qu’externes.

Partager l'article
-->