Le Maroc critique de Mistura et « les manœuvres » de l’Afrique du Sud

03 février 2024 - 19:57

Le représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies, Omar Hilale a vivement réagi suite de la récente visite de l’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara marocain, Staffan de Mistura en Afrique du Sud.

Dans un entretien accordé à la MAP,  l’Ambassadeur a indiqué que Le Maroc n’a, à aucun moment, été consulté, ni même informé de cette visite et avait « directement exprimé à de Mistura, ainsi qu’au secrétariat de l’ONU, l’opposition catégorique du Maroc à un tel déplacement ».

Le haut diplomate marocain a souligné que le Maroc a rappelé à l’Envoyé personnel les fondamentaux de son mandat, qui sont sa lettre de nomination par le SG de l’ONU, qui spécifie qu’il devra travailler exclusivement avec les 4 parties prenantes au processus politique, ainsi que les résolutions du Conseil de sécurité depuis 2007, dont la 2703, du 30 octobre dernier.

Ces résolutions ne font, nullement, référence à l’Afrique du Sud, et encore moins à un prétendu rôle ou contribution de ce pays au processus politique, ajoute Omar Hilale précisant que « ce pays reconnait l’entité chimérique et appuie le « polisario » politiquement, diplomatiquement, médiatiquement et militairement ».

Omar Hilale a indiqué que « le Maroc formule le vœu que de Mistura consacre ses efforts davantage à convaincre l’Algérie à reprendre sa place à la Table ronde, comme en 2018 et 2019 ». Car pour le Royaume, il n’y a qu’une seule et unique approche. C’est celle des tables rondes, avec la participation exclusive du Maroc, l’Algérie, la Mauritanie et le « polisario », tel que préconisé par les résolutions successives du Conseil de sécurité ».

 

Partager l'article
-->