Gaza : l’arrogance allemande face à Nelson Mandela, le symbole

17 janvier 2024 - 08:26

Dans le procès intenté contre Israël pour génocide à Gaza, l’Allemagne n’est en aucun cas une autorité morale en matière de génocide. Vu son passé criminel, elle n’a pas le droit de se présenter devant la Cour internationale de Justice, et surtout pas en tant que maître donneur de leçons. Et ce contre l’Afrique du Sud : le pays qui a souffert pendant plusieurs décennies des affres de l’apartheid.

Elle a « eu le culot » de se prononcer contre les héritiers de Nelson Mandela, ce grand monument et ce symbole extraordinaire, mondialement reconnu, de la lutte contre l’oppression et l’apartheid.

… Contre le sud de l’Afrique, région dans laquelle l’Allemagne a commis le premier GÉNOCIDE MAJEUR du 20ÈME SIÈCLE. Génocide des « Héréros » et des « Namas ». Elle massacra 80% de la population autochtone !

… Contre des peuples qui ont, à juste titre, développé une grande sensibilité à l’oppression, au colonialisme, à l’apartheid et au génocide.

L’Allemagne n’a-t-elle pas honte d’agir comme si elle était elle-même victime du colonialisme, de l’oppression, de l’apartheid et du génocide ?

Elle vient de rater une belle occasion de « fermer sa gueule », de voiler son vilain visage de Janus et de dissimuler sa honte.

L’Allemagne aurait eu le devoir de rester en retrait et de baisser la tête. Mais elle ne comprendra jamais qu’elle devient de plus en plus impopulaire partout dans le monde à cause de son insolence et de son arrogance présomptueuse.

Fawzi Boubia, écrivain et philosophe marocain, spécialiste des relations « Orient-Occident ». Il écrit en allemand, en français et en arabe.

Son dernier un roman sur l’exclusion des étrangers en Allemagne est intitulé: « Ich bin ein Migrationshintergrund ».

Partager l'article
-->