La coopération économique et parlementaire au centre d’entretiens entre M. Mayara et le président du Parlement du Mercosur

10 juin 2023 - 11:00

 Le renforcement de la coopération parlementaire et économique a été au centre des entretiens qu’a eus hier vendredi à Rabat, le président de la Chambre des conseillers, Enaam Mayara, avec le président du Parlement du Marché commun du sud (Mercosur), Ruben Anibal Bacigalupe.

Cette entrevue, qui s’est déroulée en présence de membres du bureau du Parlement du Mercosur, a été une occasion pour l’échange de vues sur les moyens de mettre en œuvre le mémorandum d’entente signé en novembre 2022 à Rabat entre les deux institutions parlementaires, de renforcer les liens de coopération entre les deux parties et d’exploiter les opportunités offertes au niveau des espaces africain, méditerranéen et latino-américain, indique un communiqué de la Chambre des conseillers.

A cette occasion, M. Mayara a mis l’accent sur la nécessité d’accélérer la cadence de l’action conjointe pour la mise en œuvre de cet accord, à travers une feuille de route définie, proposant, à cet égard, la création d’un forum parlementaire économique en tant que cadre adéquat de dialogue et de partenariat entre les hommes d’affaires des deux parties, dans la perspective de création d’une zone de libre échange entre le Maroc et le Mercosur, selon la même source.

M. Mayara a rappelé en ce sens que le Royaume a fait la choix de la coopération Sud-Sud afin de consolider les relations entre les peuples et promouvoir la coopération dans différents domaines offrant des opportunités réelles d’intégration économique et d’échanges commerciaux.

La Chambre des conseillers, a-t-il affirmé, “est déterminée à aller de l’avant sur cette voie, sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI, dont la visite historique aux pays d’Amérique Latine et des Caraïbes a donné une forte impulsion aux relations entre les deux parties”.

M. Mayara a souligné en outre la présence active du Parlement marocain “en tant que vrai partenaire fiable” au niveau des différents groupements parlementaires en Amérique Latine et aux Caraïbes, affirmant que les pays du Mercosur peuvent tirer profit de la position stratégique du Maroc comme porte d’entrée incontournable vers l’Afrique, afin de renforcer leurs relations économiques et commerciales avec ses pays, “surtout que le Royaume est le premier investisseur dans ce continent prometteur”.

Il a également insisté sur la nécessité se renforcer davantage la coopération entre les deux parties au service des intérêts communs de toutes les parties, dans le cadre du Forum parlementaire de l’Afrique, de l’Amérique Latine et des Caraïbes (AFROLAC), dont la prochaine session est prévue en octobre prochain au Maroc.

En sa qualité de président de l’Assemblée Parlementaire de la Méditerranée (APM), M. Mayara a assuré qu’il œuvrera, tout au long de son mandat de deux ans à la tête de cette institution, au renforcement des relations entre la région méditerranéenne et les pays du Mercosur, à travers des initiatives concrètes, comme la participation au 2ème Forum économique euro-méditerranéen de l’APM, prévu cette année à Marrakech et qui débattra de questions d’intérêt commun, dont les énergies renouvelables et le climat d’affaires.

Pour sa part, M. Anibal Bacigalupe a relevé la grand intérêt qu’accorde le Parlement du Mercosur au raffermissement des relations avec le Maroc, conformément à sa politique de consolidation des liens avec les peuples et la réalisation des intérêts communs dans le cadre d’une approche gagnant-gagnant, à travers le renforcement de la communication avec les forces vives et la société civile et la promotion de la coopération économique et des échanges commerciaux.

Le responsable parlementaire sud-américain s’est dit favorable à la proposition faite par le président de la Chambre des conseillers de mettre en place un forum économique bilatéral, soulignant qu’il veillera, en commun accord, à fixer la date de la tenue de sa première édition au Maroc ou dans l’un des pays du Mercosur.

Par ailleurs, les membres du bureau du Parlement du Mercosur ont fait part de leur admiration des grandes réalisations de la diplomatie marocaine dans les pays de l’Amérique Latine et des Caraïbes, saluant la sagesse de SM le Roi Mohammed VI qui “a parié sur cette approche constructive ainsi que sur la consolidation de la paix, de la stabilité et du développement”.

Ils ont souligné, en outre, que les avancées franchies dans les relations bilatérales impliquent d’accélérer la mise en place d’un programme économique et d’une feuille de route doté d’objectifs clairs, à même de traduire la solidité des liens politiques et parlementaires entre les deux parties, à travers des projets économiques mutuellement bénéfiques favorisant la prospérité de cet espace commun.

Partager l'article
-->