Président de la Fédération nationale de l'agroalimentaire : « Les professionnels sont prêts à approvisionner en abondance les marchés durant la prochaine période du Ramadan »

04 mars 2022 - 15:15

A quelques semaines du Ramadan, plusieurs professionnels du secteur agroalimentaire ont mis en avant les mesures prises depuis des semaines pour assurer un approvisionnement normal des marchés en denrées alimentaires durant le mois sacré et au-delà.

Ce chapelet de mesures, prises en totale coordination avec les autorités compétentes, a permis de garantir la disponibilité des produits sur le marché national, tout en participant à la maîtrise des fluctuations des prix au niveau national dans un contexte mondial marqué par la hausse des cours des matières premières.

Cette assurance en dit long sur le degré de confiance en le système d’approvisionnement national et la capacité des autorités à réprimander toutes pratiques illégales susceptibles de déréguler le marché et impacter les prix à la hausse.

C’est dans cette optique que le Président de la Fédération nationale de l’agroalimentaire (FENAGRI), Abdelmounim El Eulj, a affirmé que les professionnels de l’industrie agroalimentaire sont prêts à approvisionner en abondance les marchés durant la prochaine période du Ramadan.

« Nous rassurons le consommateur marocain que l’industrie agroalimentaire nationale est à pied d’œuvre pour poursuivre l’approvisionnement des marchés et maintenir le niveau de prix en vigueur », a-t-il dit dans une déclaration à la MAP, notant que cette période connaît une recrudescence de consommation sur certains produits, comme par exemple les féculents, les fruits et conserves.

  1. El Eulj a, parallèlement, rappelé que l’industrie agroalimentaire nationale a enduré plusieurs difficultés suite à la crise sanitaire, mais elle a su, durant ces deux dernières années, faire preuve de résilience.

Et d’ajouter que le consommateur marocain a ainsi continué à être approvisionné normalement en denrées alimentaires au niveau des marchés de proximité et des moyennes et grandes surfaces.

Même son de cloche pour Jamal M’hamdi, président de la Fédération Interprofessionnelle des Activités Céréalières (FIAC) qui a indiqué que le marché est bien approvisionné, précisant que les stocks sont bien alimentés.

Il a aussi rassuré sur la disponibilité et la qualité des divers produits, que ça soit pour les farines, les semoules ou les légumineuses, faisant savoir que les prix des dérivés du blé tendre sont restitués (NDLR – intervention du Budget de l’État) pour neutraliser la hausse des prix à l’international.

Partager l'article
-->