Hausse record des prix du gaz compte tenu des problèmes d'approvisionnement

07 mars 2022 - 13:12

Le prix du gaz naturel a atteint un niveau record en Europe et au Royaume-Uni sous l’effet des problèmes d’approvisionnement, tandis que les États-Unis et l’Union européenne discutent de la possibilité d’imposer des sanctions au secteur énergétique russe en raison de l’invasion de l’Ukraine.

Le prix de référence du gaz néerlandais TTF a augmenté de plus de 60 % pour atteindre un record de 345 euros par mégawattheure, tandis que le prix du gaz britannique a atteint 800 pence par unité thermique.

Le prix du brut « Brent North Sea » a approché les 140 dollars le baril et est en passe d’enregistrer son prix le plus élevé en 14 ans.

Le secrétaire d’État américain Anthony Blinken a déclaré que Washington et ses alliés envisageaient d’interdire les importations de pétrole russe en réponse à l’invasion de l’Ukraine.

Karsten Fritsch, analyste chez Commerzbank a déclaré : « L’idée de l’Occident d’interdire les importations de pétrole russe en réponse à la guerre en Ukraine a fait exploser les prix. »

Il a également ajouté : « Il y a des spéculations selon lesquelles l’Europe pourrait décider de manière indépendante d’arrêter d’importer du gaz russe. Jusqu’à présent, le gaz est livré normalement.

La Russie est un important exportateur de gaz naturel et l’un des plus grands producteurs de brut au monde.

Partager l'article
-->