Commande publique: Alj appel à lever les contraintes réglementaires et juridiques existantes

10 mars 2022 - 10:45

Les chefs d’entreprises ont besoin de visibilité en matière de la commande publique, notamment sur les programmes et sur les taux d’exécution, a indiqué, mercredi à Casablanca, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj.

« Certes, l’investissement public a évolué ces dernières années en passant de 198 milliards de dirhams en 2020, à 230 milliards en 2021 et à un volume prévu dans la Loi de finances 2022 de 245 milliards, mais les chefs d’entreprises ont besoin de visibilité, notamment sur les programmes et sur les taux d’exécution », a dit M. Alj dans son allocution lors d’une conférence organisée par la CGEM sous le thème « la commande publique, levier de transformation pour un développement productif ». Et d’ajouter qu’il est également important que certains principes soient appliqués à savoir la sécurité juridique du cadre régissant la commande publique, la liberté d’accès à l’achat public, l’égalité de traitement et la transparence dans la sélection des prestataires ainsi que le respect des délais de paiement.

Aussi, M. Alj a estimé que pour que la commande publique soit efficiente et joue son rôle, il est primordial de lever les contraintes réglementaires et juridiques existantes et appliquer la mesure de l’efficacité de la commande publique afin d’apporter des correctifs appropriés.

 

Partager l'article
-->