Haute commission mixte maroco-mauritanienne : Développement du processus de coopération entre les deux pays

11 mars 2022 - 13:26

Le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch et le Premier ministre mauritanien, Mohamed Ould Bilal Messoud, ont exprimé, vendredi à Rabat, leur satisfaction du développement accéléré que connaît le processus de coopération maroco-mauritanienne durant les dernières années.

Selon un communiqué du Département du Chef du gouvernement, les deux parties ont souligné, lors de leurs entretiens en présence du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger,  Nasser Bourita, l’importance du raffermissement des relations bilatérales, devenu une nécessité au vu des défis auxquels est confrontée la région du Maghreb et du rôle majeur que jouent les deux pays dans le renforcement de la stabilité et de la sécurité régionales.

Elles ont aussi insisté sur l’importance de la tenue de la 8ème session de la Haute Commission mixte maroco-mauritanienne, huit années après celle réunie à Nouakchott les 23 et 24 avril 2013, en tant que mécanisme de consécration d’une coopération stratégique globale, en exécution des Instructions des deux Chefs d’Etat, précise la même source.

Cette session reflète les acquis en commun que partagent le Maroc et la Mauritanie, les deux pays étant liés par des relations distinguées et fraternelles au plus haut niveau, sous la conduite des deux Chefs d’Etat, SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, et Son Excellence le Président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Les travaux de la huitième session de la Haute commission mixte maroco-mauritanienne sont co-présidés par le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et le Premier ministre mauritanien, Mohamed Ould Bilal Messoud, accompagné d’une délégation composée de ministres, de hauts responsables et d’hommes d’affaires.

Cette huitième session offre l’opportunité pour donner une nouvelle impulsion aux relations maroco-mauritaniennes et consolider la coopération à tous les niveaux. Elle devra être sanctionnée par la signature de plusieurs conventions importantes dans différents domaines.

Partager l'article
-->