Zapatero : La déclaration du gouvernement espagnol en faveur du plan marocain d'autonomie au Sahara est « très positive »

MAP
19 mars 2022 - 13:19

Le message adressé à SM le Roi Mohammed VI par le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, est « judicieux pour asseoir une relation de confiance et de sincérité » entre le Maroc et l’Espagne, a souligné, samedi, l’ancien chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero.

« Le message adressé à SM le Roi Mohammed VI a été un message judicieux pour asseoir une relation de confiance sur des bases solides, avec une sincérité absolue de la part des deux parties », a affirmé M. Zapatero dans un entretien spécial diffusé sur les ondes de « Médi1 radio ».

Qualifiant de « très positive » la déclaration du gouvernement espagnol en faveur du plan marocain d’autonomie au Sahara, M. Zapatero a estimé que cette position marque le retour de la « bonne relation et de la confiance entre le Maroc et l’Espagne ».

« La position du gouvernement espagnol sur le plan d’autonomie proposé par le Maroc est une position que j’ai défendue depuis 2008, quand j’étais le président du gouvernement (…) et qui, maintenant, se manifeste à nouveau », a-t-il soutenu, formant le souhait de voir le conflit du Sahara connaître « dans un futur proche une solution ou un accord basé sur le plan marocain d’autonomie ». « J’ai toujours pensé que la relation avec le Maroc devait se baser sur une confiance, une sincérité et une transparence totales en matière de sécurité, d’intégrité territoriale ou d’immigration », a-t-il précisé.

  1. Zapatero a tenu, par ailleurs, à féliciter les ministères des affaires étrangères du Maroc et de l’Espagne pour ces résultats après des mois de diplomatie et de travail discret.

Il a mis l’accent sur la nécessité pour les deux pays d’avoir une vision tournée vers l’avenir. « Parfois, les crises sont une grande opportunité pour en sortir renforcé », a-t-il argué. Pour avancer sur la voie d’une relation de confiance, M. Zapatero a estimé qu’il est impératif d’œuvrer dans les domaines de l’économie, de la sécurité et de la culture.

Mettant en avant les liens culturels et linguistiques dans ces moments d’inquiétudes dans le monde, il a qualifié de « très positive » cette nouvelle position qui a donné un nouvel élan à la diplomatie et à l’amitié ainsi qu’à l’entente entre deux pays comme l’Espagne et le Maroc.

Partager l'article
-->