Affaire Escobar: Brija remplace Naciri à la tête du conseil préfectoral de Casablanca

04 janvier 2024 - 20:46

Le Conseil préfectoral de Casablanca s’apprête à tenir sa première session en 2024, sans son président et membre du parti du PAM, Said Naciri, détenu dans le cadre de l’affaire de trafic de drogue international connu, désormais, sous l’appellation: « l’Escobar du Désert ».

Selon les informations du journal « Al Youm 24 » (rédaction arabophone, cette séance, qui aura lieu lundi prochain, sera présidé, provisoirement, par le premier vice-président Ahmed Brija, qui appartient également au PAM.

Nos sources indiquent que les partis qui forment les Conseils communal et préfectoral de la ville tiennent des réunions continues pour se mettre d’accord sur le nom de celui qui succédera, définitivement, à Naciri. Etant donné que Ahmed Brija est également membre du Parlement, il ne pourra pas assumer cette responsabilité.

En tout cas, Il est peu probable que le Conseil préfectoral de de Casablanca soit dirigé par un nom hors du PAM. En effet, l’accord conclut entre les partis de la majorité prévoit d’accorder la présidence du conseil préfectoral au PAM, et celui de la commune au RNI, alors que le parti de l’Istiqlal assure la présidence de la région.

Said Naciri a déjà perdu la présidence du WAC. C’est Abdelmajid Bernaki qui lui a succédé. Au total, 25 personnes sont poursuivies dans cette affaire dont certaines occupent des fonctions juridiques ou des responsabilités au sein de collectivités territoriales.

Partager l'article
-->