Ghita Mezzour: former 22.500 diplômés en numérique à l’horizon 2027

09 janvier 2024 - 11:17

Le Maroc s’est engagé sur la voie de la transformation digitale dont le pilier fondamental sont les compétences humaines, a indiqué, lundi à Rabat, la ministre déléguée auprès du Chef de gouvernement chargée de la Transition numérique et de la réforme administrative, Ghita Mezzour.

En réponse à deux questions orales présentées par le groupe Istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme et le groupe du Rassemblement national des Indépendants à la Chambre des Représentants portant sur “la formation dans le domaine du numérique”, Mme Mezzour a souligné que le Maroc “dispose de jeunes qualifiés et dotés de capacités énormes et d’une grande prédisposition pour acquérir des compétences dans le domaine du digital”.

En matière de formation dans le domaine du digital, a-t-elle poursuivi, le ministère avait pris diverses mesures, dont la conclusion d’un partenariat avec le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation afin d’accroître le nombre des lauréats des universités dans ce domaine, notant que ce nombre passera de 8.000 diplômés par an à 22.500 diplômés à l’horizon 2027.

Cette formation concernera divers cycles à savoir la licence, le diplôme universitaire en technologie (DUT), le master et les ingénieurs dans différentes spécialités, particulièrement “l’analyse de données”, “les technologies numériques”, “la cybersécurité”, “les logiciels” et “l’intelligence artificielle”, a-t-elle ajouté.

Mme.Mezzour a également fait savoir que de nouvelles filières en lien avec le domaine du digital seront mises en place au niveau de 12 universités publiques à travers le Royaume, 144 filières ayant été lancées au cours de l’année universitaire actuelle.

Parmi les mesures également annoncées par la ministre, figure le projet “Job In Tech”, qui prévoit de fournir une formation intense sur une période de 3 à 6 mois au profit de jeunes disposant d’une formation préalable dans le domaine du digital dans le but de développer leurs compétences et d’améliorer leurs perspectives dans le domaine de l’emploi.

Grâce à ce programme, plus de 500 jeunes ont bénéficié d’une formation au niveau des régions de Rabat et de Casablanca, dont 273 ont obtenu leur diplôme à fin décembre dernier, alors que 70 % parmi eux ont pu décrocher un emploi, a-t-elle précisé.

Concernant les écoles de programmation, la ministre a annoncé l’ouverture d’une école numérique à Beni Mellal où 50 jeunes reçoivent leur formation, notant que ces écoles offrent des formations d’un ou deux ans, en faveur des jeunes souhaitant apprendre la programmation y compris ceux ayant abandonné l’école afin de multiplier les opportunités d’accès au marché de l’emploi.

 

 

 

 

 

 

Partager l'article
-->