Collectif de soutien aux marocains expulsées d’Algérie: élection du Bureau Exécutif

04 mars 2024 - 11:00

Le Collectif International de soutien aux familles d’origine marocaine expulsées d’Algérie en 1975 a tenu son assemblée générale ordinaire, samedi 2 mars 2024, au siège de l’Organisation Marocaine des Droits Humains (OMDH) à Rabat.

A cette occasion l’assemblée générale a procédé à l’évaluation du travail de ce Collectif au cours des trois dernières années, et à mettre à jour la stratégie d’action pour les prochaines étapes, notamment la préparation de la commémoration du 50ème anniversaire de la tragédie ayant mené à l’expulsion arbitraire de milliers de familles marocaines, indique un communiqué reçu par le journal « Al Youm 24 ».

Les membres ont discuté de la possibilité de renforcer la coopération et le partenariat au niveau national notamment avec les organisations des droits humains et ont également passé en revue les efforts de plaidoyers menés par le Collectif auprès du gouvernement, du Parlement et des institutions constitutionnelles.

Le Collectif International de soutien aux familles d’origine marocaine expulsées d’Algérie en 1975 est une organisation non gouvernementale fondé en 2021. Il vise à restaurer la mémoire des expulsions et à défendre les intérêts des individus expulsés devant les organes nationaux et internationaux, ainsi qu’à obtenir une reconnaissance officielle des autorités algériennes pour les atrocités commises à l’encontre de la communauté d’origine marocaine résidant légalement en Algérie.

Il vise également à récupérer les biens confisqués par l’État algérien de manière illégale et à obtenir une compensation matérielle et morale pour les victimes des dommages subis, et à faciliter la réunification des familles marocaines avec celles qui sont toujours en Algérie ou par la réouverture des frontières terrestres entre l’Algérie et le Maroc.

Le Collectif International, qui comprend des membres parmi les victimes de cette expulsion et d’autres acteurs soutenant cette cause, s’appuie sur les principes contenus dans la Charte des Nations Unies, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et les conventions internationales relatives aux droits humains. Il travaille notamment via deux groupes chargés de préserver la mémoire et l’adaptation juridique de la tragédie de l’expulsion arbitraire des Marocains d’Algérie.

Cette Assemblée générale a été marquée par l’adoption des rapports moral et financier et par l’élection du Conseil Administratif et d’un nouveau Bureau Exécutif composé de: Mohammed Cherfaoui en qualité de Président, Abderrazzak El Hannouchi de vice-Président, Fatiha Saïdi de Secrétaire générale, El-Houssine Bouasria de Trésorier et Jamal EL-Mohafide en tant que Conseiller.

 

Partager l'article
-->