Un remaniement gouvernemental après le congrès de l’Istiqlal?

26 avril 2024 - 15:44

Le chef du gouvernement Aziz Akhannouch a évoqué, jeudi soir, l’éventualité d’un remaniement ministériel durant les prochains jours, après le congrès du parti de l’Istiqlal, prévu ce week- end à Bouznika.

Dans un entretien accordé aux chaînes publiques «Al Oula » et « 2M », il a déclaré qu’une réunion de la majorité sera tenue, à ce sujet, la semaine prochaine sans préciser de date.

« De nouvelles priorités sont apparues pour la majorité en vue d’améliorer la performance du gouvernement », a précisé le chef du gouvernement.

« Nous attendrons le congrès de l’Istiqlal et on verra comment gérer la prochaine étape en respectant pleinement les règles de la Constitution » a-t-il ajouté.

Les règles de nomination et de remaniement ministériels sont fixées par l’article 47 de la Constitution qui donne de larges prérogatives au Roi.

Les rumeurs sur un éventuel remaniement circulent depuis plusieurs mois et sont devenues persistantes avec le mi-mandat du gouvernement Akhannouch désigné en 2021. Mais c’est la première fois que le chef du gouvernement l’évoque officiellement.

Quelques 3600 congressistes devraient prendre part, ce vendredi, au 18ème Congrès général de l’Istiqlal qui devrait reconduire à sa tête, Nizar Baraka, également ministre de l’équipement et de l’eau, malgré certaines difficultés et luttes internes.

Partager l'article
-->