Sánchez gagne les élections face aux indépendantistes

13 mai 2024 - 11:27

Les socialistes du Premier ministre espagnol Pedro Sánchez ont remporté dimanche une nette victoire lors des élections régionales en Catalogne. Menés par Salvador Illa, ancien ministre de la Santé durant la pandémie de Covid-19, ils ont remporté 42 sièges au Parlement régional (qui en compte 135), soit neuf de plus que lors du dernier scrutin de février 2021.

Saluant un résultat «historique» sur X, Pedro Sánchez a estimé qu’une «nouvelle étape (s’ouvrait) en Catalogne». «Une étape pour tous les Catalans, quoi qu’ils pensent», a renchéri, sous les acclamations de ses partisans, M. Illa, qui reste toutefois loin de la majorité et va devoir entamer dès lundi des négociations avec de potentiels alliés pour espérer diriger la région.

Ce résultat est une victoire pour Pedro Sánchez qui entendait prouver que la politique de détente menée en Catalogne depuis son arrivée au pouvoir en 2018 a porté ses fruits et entraîné une diminution du sentiment séparatiste dans cette région de huit millions d’habitants qui est l’un des moteurs économiques et industriels du pays.

Le Premier ministre a notamment gracié en 2021 les dirigeants indépendantistes condamnés à la prison et a accepté en fin d’année dernière de faire adopter une loi d’amnistie pour tous les séparatistes poursuivis par la justice, dont Carles Puigdemont, en échange du soutien de leurs partis à sa reconduction pour un nouveau mandat de quatre ans.

Ce résultat représente aussi une bouffée d’air pour le socialiste au moment où son mandat a été fragilisé par l’ouverture d’une enquête judiciaire contre son épouse face à laquelle il a songé à démissionner.

Gagnant plus de 200.000 voix, les socialistes ont réussi à priver de majorité les indépendantistes qui gouvernaient dans la région depuis une décennie et avaient tenté de faire sécession de l’Espagne en octobre 2017, alors que Carles Puigdemont était à la tête du gouvernement régional.

Les trois formations séparatistes, disposant jusqu’ici de la majorité des sièges au parlement régional, n’en ont obtenu dimanche que 59, contre 74 en février 2021.

Vainqueur du scrutin, le socialiste Salvador Illa est toutefois loin de la majorité et va devoir trouver des soutiens pour se faire investir président régional.

 

 

 

 

 

Partager l'article
-->