L'avocate Karima Salama à la tête de l'Observatoire de lutte contre la diffamation

15 mai 2024 - 15:12

L’Observatoire marocain de lutte contre la diffamation et l’extorsion a tenu, mardi à Rabat, son assemblée générale constitutive marquée par l’élection du bureau exécutif de cette instance, en présence d’acteurs issus de divers horizons professionnels, des droits de l’Homme, académiques et médiatiques.

Lors de cette réunion, il a été procédé à l’élection à l’unanimité de l’avocate Karima Salama comme présidente de l’Observatoire, ainsi que les autres membres du bureau exécutif et des commissions parallèles, indique un communiqué de l’Observatoire.

La réunion a été l’occasion de soulever plusieurs questions relatives à la diffamation et à l’extorsion, aux dossiers soumis à la justice et à la nécessité de réfléchir aux moyens d’endiguer ce phénomène et de faciliter l’accès des victimes à la justice, précise la même source.

L’Observatoire marocain de lutte contre la diffamation et l’extorsion constitue « une instance civile qui contribuera aux efforts visant à faire face à toutes les formes d’utilisation abusive des réseaux sociaux et des plateformes médiatiques, à travers la création de commissions fonctionnelles, chargées du suivi et de l’analyse, de la sensibilisation et la réhabilitation, de l’orientation et la médiation, de l’écoute, l’accompagnement et le soutien psychologique, en plus de l’assistance judiciaire, du consulting et plaidoyer, de la recherche et l’étude, et de la coopération et le partenariat, avec la possibilité de créer d’autres commissions en cas de besoin ».

L’Observatoire lancera une plateforme en ligne pour faire face à toutes les formes d’utilisation abusive à des fins de diffamation, de diffusion de fausses informations et d’atteinte aux droits des personnes et institutions dans l’espace numérique, en particulier celles qui portent préjudice à la société et aux causes nationales justes, précise la même source.

Partager l'article
-->