CAN2023: les raisons de la débâcle

01 février 2024 - 14:13

Après la chute fracassante des Lions de l’Atlas à la CAN, l’heure est venu de faire une analyse pour comprendre les raisons de cette débâcle, pour éviter de commettre les mêmes erreurs, lors des prochaines échéances notamment la CAN 2025 qui aura lieu au Maroc.

Pour rappel, la sélection nationale avait entamé la compétition en endossant le costume de favori, vu sa performance lors du dernier mondial, se qui a mis l’équipe nationale dans une position où elle devait prendre le jeu à son compte, contrairement au dernier mondial, ou les hommes de Regragui était une équipe de réaction, qui basait son système de jeu sur une solidité défensive, et des reconversions rapide en attaque.

Les matchs de la CAN, ont fait rejaillir un constat clair, Walid Regragui a échoué jusqu’à présent à mettre en place  une animation offensive efficace, et notre secteur offensive dépend de la forme de Ziyech.

En plus, certains choix de Walid Regragui, doivent également être remis en question, car il est inconcevable, de convoquer Noussair Mezraoui, et Boufal qui revenaient d’une longue blessure quelque soit leur importance dans le groupe, alors que les choix ne manquaient pas, cela peut laisser penser que Walid Regragui est resté fidèle à ses hommes, une erreur grave pour un sélectionneur national.

D’un autre côté, beaucoup de  joueurs qui figuraient sur la liste, n’ont pas eu la possibilité de s’exprimer, comme Oussama Azouzi, Richardson, Tisoudali,… un acte qui peut laisser penser que Regragui n’avait pas vraiment confiance en eux, contrairement à ce qu’il affirmait devant les médias.

Pour finir, la gestion de la communication du sélectionneur national et des joueurs doit également être revu, car Regragui et ses hommes  se sont  focalisé plus sur l’aspect extra- sportif que sur le football, depuis les déclarations d’Ounahi sur les Égyptiens, en passant par la polémique Regragui Mbemba, pour finir par la déclaration de Regragui qui s’ est mis à dos  toute la presse sportive du monde arabe.

Quoiqu’il en soit, Regragui qui est un homme de parole, a assumé l’entière responsabilité de cette débâcle, et dans l’attente de savoir qu’elle sera sa décision deux choses sont claire, s’il décide de partir son nom restera inscrit en lettre d’or dans le palmarès du football national, et s’il décide de continuer ce qui semble être le scénario le plus proche, il saura tirer les leçons nécessaires pour se relever et repartir vers le sommet, et le défi et de taille remporter la CAN à la maison en 2025.

 

Partager l'article
-->