JO-2024: les Lionnes de l'Atlas se rapprochent de la qualification

28 février 2024 - 22:35

La sélection marocaine féminine de football, victorieuse à l’aller 2-1 à Tunis, a confirmé en battant son homologue tunisienne sur le score de 4-1, mercredi au complexe sportif SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan de Rabat, en match retour pour le compte du 3ème tour des qualifications aux prochains Jeux Olympiques (Paris-2024), assurant ainsi sa qualification au 4ème et dernier tour.

Les Lionnes de l’Atlas ont fait l’essentiel lors de la première mi-temps, qu’ils ont dominée de bout en bout, ne laissant que très peu de balles à leurs adversaires.

Les Marocaines ont d’emblée imposé leur mainmise sur la partie, acculant les Tunisiennes à se barricader dans leur zone. Leur pression, exercée essentiellement sur les flancs, a fini par donner ses fruits, grâce à Fatima Tagnaout, qui conclut en beauté un super tiki-taka et une passe de Najat Badri entre deux défenseuses.

Mais c’est du flanc droit que le danger marocain était plus imminent, avec trois buts inscrits par Btissam Jraidi (16e, 20e, 22e), à chaque fois magistralement servie par Imane Saoud.

La réaction de l’équipe tunisienne fut timide et ce n’est qu’à la 23e minute qu’aura lieu sa première tentative sérieuse de la partie, mais le tir de Sabrine Ellouzi, qui était face à face avec la gardienne Khadija Er-Remichi, était faible.

A la reprise, les Tunisiennes ont pris l’initiative et sont arrivées à déployer leur jeu. Leurs efforts vont finir par payer à la 58e, sur le but de Salma Zemzem, à la conclusion d’un corner. La même joueuse aurait pu doubler le score 20 minutes plus tard (78e), mais elle perd son face à face avec Er-Remichi.

“Nous sommes en train de progresser. Il y avait un travail extraordinaire de l’équipe, surtout sur le plan individuel”, s’est félicité le coach de la sélection marocaine Jorge Vilda Rodriguez, lors de la conférence de presse d’après-match.

“La deuxième mi-temps était en deçà des attentes. On a manqué de précision devant les buts”, a-t-il toutefois relevé, insistant que “nous devons travailler davantage sur l’efficacité et sur la concentration”.

De son côté, Samir El Andaloussi, entraîneur de la sélection tunisienne a déclaré: “Dès le match aller, on a su que l’équipe du Maroc a beaucoup de matches dans les jambes. Sur le plan du rythme, on est loin, car nous n’avons pas joué beaucoup de matches et c’est ce qui a fait la différence aujourd’hui”.

Lors du 4ème et dernier tour des qualifications (1er-09 avril), la sélection marocaine affrontera son homologue zambienne qui s’est qualifiée aux dépens du Ghana, afin de décrocher son billet pour les prochains JO comme l’un des deux représentants de l’Afrique.

 

 

Partager l'article
-->