46 ans plus tard, les plaies des marocains expulsés d'Algérie sont toujours présentes.

18 ديسمبر 2021 - 13:07

Le rassemblement international de soutien aux familles d’origine marocaine expulsées d’Algérie en 1975, affirme que malgré que ses événements ont eu lieu il y a 46 ans, il est nécessaire de s’ en rappeler, pas comme un simple souvenir lointain, mais comme une tragédie dans la mémoire collective.
Le communiqué du rassemblement, rappelle l’expulsion de 45 milles familles d’origine marocaine, d’ Algérie en Décembre 1975, en pleine fête du sacrifice, une fête religieuse qui renforce le sense du pardon. Cependant, la façon avec laquelle ces marocains ont été expulsés ne prend nullement en considération le caractère sacré de la fête du sacrifice chez l’ensemble des musulmans.
Les familles se sont retrouvées face au froid glacial, sans oublier la souffrance psychologique, ils se sont retrouvés soit hébergés par leurs familles, soit sous les tentes dressées à la hâte par les autorités marocaines sous le choc de la surprise.
Les familles avaient du jour au lendemain, laissé derrière eux en Algérie tout se qu’il possédaient, un pays qu’ils avaient aimé et soutenu surtout durant la guerre de libération algérienne de l’occupation française.
Ce destin tragique, a conduit plusieurs familles à devoir rebâtir leurs vies en repartant de zéro. Mais la question qui reste sans réponse est  » pourquoi »?
Une question qui attend une réponse satisfaisante depuis 46ans, pas pour se venger ou pour nourrir un sentiment de haine, mais pour honorer ces milliers de personnes qui ont été dépouillées de leur dignité humaine, ainsi que de tous leurs biens.
En plus, le rassemblement international de soutien aux familles d’origine marocaine expulsées d’Algérie en 1975, appelle à une unification des efforts entre toutes les associations qui travaillent sur le dossier.En plus il assure qu’il va entamer les démarches nécessaires pour pouvoir amener les autorités algériennes à reconnaître cette catastrophe humanitaire, et pouvoir ainsi réparer le préjudice subi par les familles, et réouvrir les frontières entre les deux pays afin de permettre aux familles de se retrouver.
Le rassemblement International de Soutien aux Familles d’Origine Marocaine expulsées d’Algérie en 1975, se dit très satisfait de la sa collaboration avec l’Organisation marocaine des droits de l’homme, qui sera concrétisé de façon officielle les prochains jours.
Le Rassemblement est décidé de poursuivre ses efforts, en se basant sur le principe de l’unité des peuples, et la cohabitation pacifique. Il lance donc un appel unanime pour toutes les associations et acteurs de la société civile à travailler ensemble pour renforcer la culture des droits de l’homme.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant