A Sefrou, l’éducation inclusive au cœur des préoccupations de l’INDH

07 أكتوبر 2022 - 14:03

A Sefrou, L’Initiative Nationale pour le Développement Humain accorde une attention particulière aux enfants en situation de handicap, à travers leur intégration dans le processus du système d’éducation et de formation dans le respect du principe d’équité et d’égalité des chances.

L’INDH a ainsi investi dans le Centre Imam Ali pour l’éducation inclusif en le dotant des équipements et de fournitures nécessaires ainsi qu’un bus de transport scolaire dans le cadre des efforts visant à faciliter les déplacements des enfants handicapés à travers la province pour bénéficier des services des classes inclusives.

Un total de 121 enfants en situation de handicap issus de 12 collectivités locales de la province bénéficient des services du centre créé en 2019. Le centre leur garantit, entre autres, une prise en charge médicale à divers niveaux.

Dans une déclaration à M24, chaine d’information en continu de la MAP, le chef de la Division de l’Action Sociale (DAS), Adil Zahiri a indiqué que l’INDH a focalisé son action, depuis son lancement en 2005, sur le développement de l’élément humain, une orientation consacrée dans la troisième phase de l’initiative qui a favorisé trois axes principaux: l’éducation, la santé et l’emploi des jeunes.

M. Zahiri a souligné que l’INDH a oeuvré au développement de l’enseignement des différents catégories en portant son soutien à deux classes de l’éducation inclusive en les dotant des équipements nécessaires et du transport, faisant état de la détermination des autorités provinciales à généraliser ce type de classes à l’ensemble des enfants souffrant de handicap.

De son côté, le directeur provincial de l’éducation nationale, Mohamed Kalil a souligné l’importance du programme de l’éducation inclusive qui cible les enfants en situation de handicap et à besoins spécifiques, ajoutant qu’il intervient en application de la loi-cadre 51.17 en particulier son 4-ème projet.

Lancé en 2019, l’ambitieux programme national de l’éducation inclusive au profit des enfants en situation de handicap s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre des Hautes Orientations Royales, à savoir l’inclusion et l’intégration de tout individu dans son environnement pédagogique, académique, sociologique et économique.

Le plan ambitionne d’atteindre un taux de couverture des établissements scolaires de 100% à l’horizon 2027-2028.

Au niveau de Sefrou, 630 enfants bénéficient de ce programme, a fait savoir le directeur provincial.

Selon le président de l’association “Mafatiho Rahma”, Mohamed Chakiri a indiqué que le Centre Imam Ali a réussi à intégrer 46 enfants dans des écoles et des efforts sont consentis pour la qualification des autres enfants à travers des prestations médicales et paramédicales pour leur permettre de poursuivre leur scolarisation dans des classes dites “ordinaires”.

Le centre Imam Malik qui fait partie du programme lancé par le ministère de tutelle, cible initialement les élèves décrocheurs, qui rencontrent des difficultés à accéder aux Centres de formation professionnelle conventionnelle et au marché du travail, en raison de leur manque de qualifications académiques et professionnelles adéquates.

Il a pour objectif d’offrir une deuxième chance d’éducation aux enfants non scolarisés ou déscolarisés pour leur permettre d’acquérir les connaissances nécessaires, en vue de leur réintégration au sein des cycles de l’enseignement et de formation aussi bien de l’éducation formelle que de la formation professionnelle.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant