Akhannouch : Sans les mesures gouvernementales de soutien au pouvoir d'achat, les prix auraient terriblement augmenté

18 أبريل 2022 - 13:55

Le chef du gouvernement  Aziz Akhannouch a déclaré lundi que le gouvernement avait pris plusieurs mesures pour soutenir le pouvoir d’achat des citoyens, à la lumière des répercussions de la crise russo-ukrainienne, ce qui a eu un impact positif sur le pouvoir d’achat des citoyens ».

Akhannouch a expliqué, lors de la séance mensuelle de reddition de comptes à la Chambre des représentants, que « les mesures du gouvernement ont empêché les chocs de prix de se produire », ajoutant : « S’il n’y avait pas le système de soutien et les mesures à caractère social que le gouvernement a prises, la réalité des prix aurait pris des courbes terribles.

Le chef du gouvernement a souligné que « malgré la mobilisation d’importants ressources  financières, le gouvernement a continué à mettre en œuvre ses engagements dans le programme gouvernemental, notamment les programmes Forsa et Awrach, en plus du projet de la  protection sociale, et  la promotion d’un certain nombre d’employés ».

Il a ajouté le gouvernement a pris un ensemble de mesures pour assurer la stabilité des prix du gaz des matières pétrolières et des denrées alimentaires, afin de préserver le pouvoir d’achat des familles marocaines », notant que « les prix de certains matières  ont atteint des niveaux record et sans précédent, depuis le début de 2022, lorsque le prix du pétrole a dépassé le plafond de 133 dollars le baril, et les prix enregistrés du gaz ont augmenté historiquement, atteignant un plafond de 1 090 dollars la tonne.

Face à ces défis, affirme Akhannouch, « le gouvernement a réagi en mobilisant des ressources financières exceptionnelles, et les dépenses du fonds de compensation devraient augmenter de 15 milliards de dirhams supplémentaires, par rapport aux attentes de la loi de finances 2022 ».

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant