Aziz Rabah : J'ai décidé de me consacrer à un travail civil de développement qui n'a rien à voir avec un quelconque travail partisan

22 يوليو 2022 - 22:37

Aziz Rabah, l’ancien ministre des secteurs de l’énergie, des minerais, du développement durable, de l’équipement et des transports, a révélé dans une déclaration exclusive à Alyaoum 24 qu’il avait pris la décision de se consacrer avec de nombreux acteurs à un travail de développement civil, non lié à unE quelconque activité  partisane.

L’ancien leader du Parti de la justice et du développement a souligné, dans une déclaration à « Alyaoum 24 », que le projet de l’association « Ligue des pionniers » «  »La patrie d’abord et toujours » » pour les compétences et les initiatives, est projet de développement civil et une initiative, pour servir le pays, car le Maroc a besoin, selon l’ancien ministre, de plusieurs  initiatives civile, car le champ du travail est ouvert à tous le monde, étant donné qu’il y a de nombreux défis à relever.

En plus, Aziz Rabah a souligné que les compétences  dont regorge le pays sont très nombreuses, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays, ces compétences qui se comptent par centaines de milliers, voire par millions,  doivent se se retrouver dans des bonnes  situations  grâce à des  des initiatives qualitatives au service du pays et ceci afin de relever les défis de demain.

Rabah a déclaré que celui qui a divulgué de fausses informations à son sujet, affirmant qu’il attirait des membres « désespérés » du Parti de la justice et du développement, promeut des « mensonges « , faisant référence aux informations selon lesquelles il recrutait des membres du parti dans la ville d’Oujda. , déclarant s’y être rendu pour un travail purement professionnel afin d’y investir, niant catégoriquement avoir rencontré, ne serait-ce qu’une minute, un membre en colère du parti, il affirme de façon catégorique  n’avoir parlé à personne pour le recruter.

Dans son interview avec le site, Rabah a révélé qu’il tenait à se tourner vers les les compétences qui n’ont aucune affiliation, mais en même temps Rabah assure : « Nous ne pouvons empêcher aucun homme honnête, actif, sérieux, consensuel et prêt à servir son pays de s’engager dans notre initiative, parce que nous pensons qu’aucune initiative ne repose sur la colère et sur les réactions ou les conflits avec les autres, c’est incohérent et illogique, surtout pour les initiatives sérieuses.

Expliquant les objectifs derrière sa fondation de la Ligue des Pionniers, Rabah a déclaré : « Après l’expérience que j’ai accumulée pendant des décennies dans la société civile et le travail partisan, il n’est pas possible pour quelqu’un comme moi de tomber dans cette erreur et d’attirer les désespérés ou les personnes  en colère. , et donc je pense qu’il y a des gens qui n’aiment peut-être pas que je dirige cette initiative , ou qui veulent faire  du « schow », ou créer  des tensions. »

L’ancien SG du PJD a nié avoir contacté un membre de la direction du parti pour dialoguer avec lui, qu’il soit satisfait ou en colère, mais d’un autre côté, Rabah a précisé que « toute personne qui m’appelle, je lui explique  la nature de l’initiative, et celui qui est convaincu est le bienvenu.

Rabah a souligné qu’il y a une grande adhésion à son initiative à l’intérieur et à l’extérieur du pays,  et dans diverses régions du Royaume: « Il y a une grande adhésion  des compétences, et l’écrasante majorité n’ont pas d’affiliation à un parti. »

Selon le projet de l’association, dont une copie a été reçue par Alyaoum 24, « cette initiative vient dans le but de créer une nouvelle dynamique en plus des initiatives existantes, et dans le but de créer un cadre nouveau et ouvert basé sur les valeurs de la société marocaine, et partant de la volonté de nombreux militants associatifs de différentes forces vives de travailler dans un nouveau cadre, compte tenu de l’urgent besoin d’initiatives de qualité pour contribuer à améliorer  l’avenir du pays.

Selon ces objectifs, il vise à « lancer une action nationale collective encadrée par les valeurs authentiques de la société marocaine et ouverte aux valeurs humaines ».

Il vise également à « sélectionner de multiples compétences honnêtes et influentes pour travailler dans un nouveau cadre ouvert aux forces et activités nationales sérieuses et honnêtes, car le besoin est devenu urgent d’initiatives qualitatives qui répondent aux priorités du modèle de développement et qui sont capables de relever les défis actuelles  et défendre les intérêts suprêmes  de la nation.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant