Casablanca-Settat: 1.029.844 ovins et caprins destinés à l’Aïd al-Adha

19 يونيو 2022 - 15:03

La région de Casablanca-Settat, qui comprend les provinces de Mediouna, Nouaceur, Settat, Berrechid, Benslimane, Mohammedia, El Jadida et Sidi Bennour, compte 1.029.844 ovins et caprins destinés à l’Aid al-Adha 1443/2022.
Selon les données de la Direction régionale de l’agriculture de Casablanca-Settat, ce nombre approche le nombre alloué à l’Aid al-Adha lors de l’année écoulée (1.056.476), dont la race “sardi” constituait 60%.
La région de Doukkala, qui comprend les régions d’El Jadida et de Sidi Bennour, compte 213.672 ovins et caprins, contre 237.034 au cours de l’année écoulée.
La province de Settat arrive en tête du palmarès des provinces de la région avec 362.890 têtes, contre 391.464 l’année dernière, suivie de Berrechid avec 195.665 têtes, contre 193.357 têtes l’année précédente.
Le nombre d’ovins et de caprins dans la province de Nouaceur est estimé à 55.502 têtes, contre 51.657 au cours de l’année écoulée, tandis que la province de Mohammedia ferme la marche avec 19.353 têtes, contre 17.468 têtes l’année précédente.
Dans le même contexte, l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) a indiqué que le cheptel destiné à l’abattage au niveau national dépasse la demande d’environ un million de têtes, sachant que la région de Casablanca-Settat compte environ 1.200.000 familles.
Cette année, la région de Casablanca-Settat a connu quelques difficultés liées à la hausse des prix du fourrage, notamment les conditions d’importation. Ainsi, les éleveurs de moutons ont été surpris par la hausse du prix du maïs qui est considéré comme un composant essentiel du processus d’engraissement, et l’augmentation du prix du foin utilisé dans le processus de fourrage du cheptel.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant