Conseil communal de Casablanca : Adoption de plusieurs projets dont un relatif à la convention de création, de gestion des toilettes publiques

19 فبراير 2022 - 13:55

Le conseil communal de Casablanca a tenu, vendredi au siège de la wilaya de la région de Casablanca-Settat, la 2ème séance de la session ordinaire du mois de février, au cours de laquelle un ensemble de points inscrits à l’ordre du jour a été adopté.

Ainsi, lors de cette session, présidée par la présidente de la commune de Casablanca, Nabila Rmili, il a été procédé à l’adoption de 10 sur 18 points inscrits à l’ordre du jour, alors que le vote des 8 autres a été reporté.

La programmation de l’excédent partiel, au titre de l’exercice 2021 (dans l’attente de la présentation de l’excédent total lors de la prochaine session extraordinaire) et le transfert de certaines dépenses allouées aux arrondissements au titre de l’exercice 2022, ont été adoptés à la majorité, outre l’amendement de la décision fiscale 01/2018 fixant les taux et montants des taxes et dus au profit du budget de la commune de Casablanca. Par ailleurs, a été adoptée à la majorité la conclusion d’un accord avec la délégation régionale du ministère de l’éducation nationale, du préscolaire et des sports portant sur la mise à disposition au profit du ministère d’un foncier pour la réalisation d’une piscine au sein du club sportif de la préfecture d’arrondissements Moulay Rachid.

Le Conseil communal a également adopté à l’unanimité, les décisions relatives aux voies publiques aux arrondissements de la commune de Casablanca, le projet de la charte d’audit interne de la commune, un projet relatif à la convention de création, de gestion et de maintenance des toilettes publiques, et un projet relatif à la convention de destruction de constructions menaçant ruine, entre autres. D’autre part, le vote de 8 autres points a été reporté, notamment la création d’une instance d’équité, d’égalité de chance et d’approche genre, la création d’une instance participative du dialogue et de concertations et le projet de gestion des archives de la commune de Casablanca.

Intervenant à cette occasion, Mme Rmili a souligné que le report du vote de ces points a eu lieu essentiellement pour non rassemblement de documents et d’informations nécessaires, assurant qu’ils seront inscrits à l’ordre du jour lors de la session extraordinaire prévue en mars prochain.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant