Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU: Le Maroc élu pour un troisième mandat

12 أكتوبر 2022 - 11:36

Le Maroc a été élu hier mardi à New York, membre du Conseil des Droits de l’Homme des Nations unies pour la période 2023-2025, et ce, dès le premier tour et à une écrasante majorité de 178 voix.

Le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger indique dans communiqué que ce mandat, qui prend effet à partir du 1er janvier 2023, est le troisième du Maroc au sein du Conseil basé à Genève, le Royaume ayant siégé entre 2006 et 2008 en tant que membre fondateur occupant le poste de vice-Président et ensuite en tant que membre du Conseil entre 2014 et 2016.

Cette brillante élection constitue d’abord une marque de confiance de la communauté internationale envers le Royaume du Maroc et atteste également de la crédibilité des réformes institutionnelles et législatives lancées par SM le Roi Mohammed VI pour la protection, le respect et la promotion des droits de l’Homme et des libertés fondamentales, précise la même source.

Il s’agit enfin d’une reconnaissance du rôle que joue le Maroc, membre fondateur du Conseil des Droits de l’Homme, pour son action constante pour le renforcement du dialogue et de la coopération internationale pour la promotion des droits de l’Homme, dans le cadre de la Haute vision de SM le Roi Mohammed VI, irréversible pour un multilatéralisme solidaire et pragmatique.

Les engagements du Royaume en faveur des droits de l’Homme ont toujours constitué un continuum, au niveau international, de la dynamique nationale en faveur de la démocratie, l’Etat de droit et les droits de l’Homme. Ils consacrent, ainsi, l’attachement indéfectible du Maroc, sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI aux valeurs universelles de l’égalité entre hommes et femmes, du pluralisme, de la modération, de la tolérance, et de la coexistence pacifique et le dialogue des civilisations et cultures et des religions, souligne le communiqué.

L’élection du Maroc au Conseil des Droits de l’Homme, organe prestigieux de l’ONU, vient par ailleurs couronner l’action constructive du Royaume pour le renforcement du Conseil des Droits de l’Homme, en particulier son rôle de premier plan pour la mise en place de son mécanisme-phare, l’Examen Périodique Universel.

Le Royaume a en effet toujours contribué de façon substantielle aux travaux du Conseil des Droits de l’Homme depuis sa création, notamment à travers la présentation et le parrainage de nombreuses résolutions et décisions. Dans l’esprit de solidarité qui caractérise l’action du Royaume au sein du Conseil, le Maroc est également parmi les contributeurs importants au Fonds du mécanisme de l’Examen périodique Universel pour l’assistance technique aux pays en développement.

A travers ce troisième mandat au Conseil des Droits de l’Homme, le Royaume du Maroc s’attèlera au renforcement de la solidarité internationale dans la promotion des droits de l’Homme, la protection des libertés fondamentales, la sensibilisation aux questions liées aux changements climatiques et aux droits de l’Homme, et la promotion de l’égalité entre hommes et femmes et de la lutte contre la discrimination et toute forme d’inégalité, ainsi que la défense des droits des migrants, fait savoir le communiqué.

Créé par la résolution 60/251 de l’Assemblée Générale de l’ONU, le Conseil des Droits de l’Homme est l’organe onusien chargé de promouvoir le respect universel et la défense de tous les droits de l’Homme et de toutes les libertés fondamentales, pour tous, sans distinction aucune et de façon juste et équitable. Ses 47 membres sont élus individuellement par les 193 États membres de l’ONU, suivant une répartition géographique équitable.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant