Le film marocain “Fragments From Heaven” sacré meilleur long-métrage documentaire arabe

23 août 2023 - 12:08

 Le film marocain “Fragments From Heaven”, de son réalisateur Adnane Baraka, a remporté, hier soir, le grand prix (Black Iris) du meilleur long-métrage documentaire arabe, décerné dans le cadre de la compétition officielle de la quatrième édition du Festival international du film d’Amman (Premières œuvres).

Les lauréats des différents prix de cette compétition cinématographique internationale, organisée par la Commission royale jordanienne du film et au cours de laquelle 56 films de 19 pays ont été projetés, ont été annoncés lors de la cérémonie de clôture tenue au siège de la commission.

“Fragments From Heaven” raconte l’histoire de Mohamed (un nomade), Abderrahmane (un scientifique) et d’autres bédouins qui cherchent des pierres dans l’immensité du désert marocain, ce qui peut paraître absurde, à moins que ces pierres ne soient célestes et aient le pouvoir de changer la vie de ceux qui les trouvent.

Ils se lancent tous à la recherche de la même même pierre, mais chacun a ses propres raisons.

Ce film est le premier long métrage documentaire d’Adnane Baraka, sur lequel il a travaillé pendant près de huit ans. Le réalisateur est également musicien, effectuant des recherches sur les sons acoustiques et synthétiques à travers plusieurs projets spécialisés.

Il compte déjà à son actif un premier court-métrage documentaire, “Talbanine”, réalisé en 2010 avec comme sujet principal une école isolée dans les montagnes, animé par les élèves de l’école et leur instituteur.

Le Maroc était représenté à ce rendez-vous international du 7è Art par trois autres premières oeuvres, à savoir le long-métrage documentaire “Broken Mirrors” d’Othmane Saadouni et “Queens” de Yasmine Benkiran et “A Summer in Boujad” d’Omar Mouldouira, qui étaient en lice dans la catégorie longs-métrages narratifs.

Par ailleurs, le prix du public du Festival international d’Amman, récompensant le meilleur long-métrage international, a été décerné au film espagnol “Hafreiat” d’Alex Sarda, tandis que le film palestinien “Leid” de Rami Younes et Sarah Emma Friedland a remporté le prix de la Fédération internationale de la presse cinématographique (FIPRESCI), décerné au meilleur-long métrage documentaire narratif.

Les actrices libanaises Marlene Noman et égyptienne Rana Khattab ont décroché conjointement le prix de la meilleure actrice, alors que le prix du meilleur monteur a été attribué à Zakaria Jaber pour son film “Anxiété à Beyrouth” et le prix du jury a été décerné au film irakien “Hanging Gardens”, réalisé par Ahmed Al-Daradji.

De son côté, le film tunisien “Ashkal”, réalisé par Youssef Chabbi, a remporté le prix du meilleur long-métrage arabe, alors que le prix du meilleur court-métrage arabe est revenu au film égyptien “My Friend” du réalisateur Kawtar Younis.

Le Festival international du film d’Amman constitue une vitrine pour les premiers films arabes et internationaux. Toutes les œuvres qui ont été projetées sont produites en 2022 ou 2023.

Partager l'article
-->