Dispositif spécial de sécurité hispano-marocain pour empêcher le passage des migrants vers l' enclave occupée de Ceuta

26 ديسمبر 2021 - 00:29

Tard dans la nuit du vendredi/samedi, les autorités marocaines ont empêché un certain nombre de jeunes souhaitant immigrer de se rendre dans la ville occupée de Ceuta, afin d’immigrer en Europe.

Plusieurs vidéos diffusées par des militants sur les réseaux sociaux montraient les forces de sécurité pourchassant dans la ville de Fnideq un certain nombre de jeunes et d’adolescents souhaitant émigrer.

Les forces de la gendarmerie royale ont renforcé depuis vendredi leur présence à proximité de la clôture entourant Ceuta occupée et le passage de Tarkhal, en vue d’affronter des groupes de migrants censés tenter de traverser la zone occupée, après que les préparatifs aient été surveillés à cet égard sur les réseaux sociaux.
D’autre part, les forces de la Garde civile et La police espagnole sont en état d’alerte, selon l’agence de presse espagnole EFE.

La même source a confirmé que les migrants envisagent de profiter des vacances de Noël et du Nouvel An, dans l’attente d’un assouplissement de la surveillance pendant cette période.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant