Lancement du livre “Le Maroc en quête d’une croissance plus forte et plus inclusive”

09 octobre 2023 - 13:53

Le livre “Le Maroc en quête d’une croissance plus forte et plus inclusive”, élaboré par le Fonds Monétaire International (FMI), a été présenté, lundi à Marrakech, à l’occasion du début des travaux des Assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale (BM).

L’événement a été marqué par des allocutions du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et de la Directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, qui a animé un débat avec la ministre de l’Economie et des Finances, Nadia Fettah, et le Wali de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, outre une intervention du ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekjaa.

Cette présentation, qui s’est déroulée en présence d’une pléiade de personnalités marocaines et étrangères, dont le président du Groupe de la Banque mondiale, Ajay Banga, a été l’occasion de faire la lumière sur l’expérience marocaine, de discuter de ses leçons pour d’autres pays et de mettre en valeur le potentiel du Royaume en matière d’implication du secteur privé, un pilier clé du programme du Nouveau modèle de développement du pays.

Le livre “Morocco’s quest for stronger and inclusive growth” (Le Maroc en quête d’une croissance plus forte et plus inclusive) est conçu dans le cadre de l’opération “Road to Marrakech 2023” (la route vers Marrakech 2023). Il met en exergue les progrès économiques enregistrés par le Maroc au cours des dernières décennies, discute des défis qui restent et du nouveau programme de réformes structurelles visant la transformation du modèle de développement du pays, en le rendant plus inclusif et davantage tiré par le secteur privé.

Dans une certaine mesure, l’histoire du Maroc constitue un exemple utile pour de nombreuses économies en développement qui cherchent encore à jeter les bases d’une stabilité macroéconomique, relève-t-on. Et comme les défis auxquels le Maroc est confronté pour renforcer la croissance et la rendre plus résiliente et plus inclusive ne sont pas propres au Royaume, la série de réformes que le pays a commencé à mettre en œuvre pourrait fournir des idées tout aussi intéressantes pour d’autres économies émergentes et en développement.

Partager l'article
-->