Exclusif !!!: Alyaoum 24 vous dévoile le protocole utilisé par l'Institut Pasteur pour découvrir le virus Omicron au Maroc

18 ديسمبر 2021 - 13:44

L’ institut Pasteur a diagnostiqué le premier cas positif du virus Omicron au Maroc le Mercredi 15 Décembre 2021. Alyaoum 24 retrace le parcours suivi par les trois échantillons, dont l’un deux était porteur du variant Omicron.
Un responsable au sein de l’Institut Pasteur, qui se nomme Abdlhamid Barrakat, a déclaré que son service a reçu trois échantillons positifs au COVID 19.
« Cependant, après d’amples analyses, on a découvert que ces échantillons n’ étaient ni le variant Delta, ni le variant Alpha. » Nous déclare la même source.
Des examens plus approfondis ont été menés، et ont abouti au déchiffrage de la séquence du génome, dans l’un des trois échantillons et qui était celui du variant Omicron.
En ce qui concerne la décision du Royaume de fermer ses frontières, et pour répondre aux nombreuses interrogations des citoyens, Mr Abdelhamid Barrakat répond : » C’est une décision nécessaire, même si le virus a fait son apparition au Maroc, car elle a retardé la propagation de la quatrième vague du virus.
Permettant ainsi aux experts de gagner du temps précieux afin de mieux se préparer à faire face au variant Omicron. »
Le premier cas du variant Omicron a été découvert en Afrique du Sud. Cependant, cela ne veut pas dire que ce variant n’ existait pas avant.  » Des que le virus attaque le corps humain, il se développe et se propage plus rapidement. »conclue notre interlocuteur.
L’ équipe qui travaille au sein du service de séquençage génomique oeuvre sans relâche afin de suivre le virus qui est toujours en constante évolution.
Il est primordial de garder la prudence, car pour diagnostiquer un cas de variant Omicron il faut cinq jours de travail minimum, et cela coûte au ministère de la santé 1500 DH par échantillon.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant