FIFM: la compétition officielle se poursuit avec la projection de “RED SHOES” de Carlos Kaiser Eichelmann

17 نوفمبر 2022 - 11:29

La compétition officielle de la 19è édition du Festival International du Film de Marrakech, organisée sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, s’est poursuivie  hier mercredi à la Cité ocre avec la projection du premier long métrage du réalisateur mexicain Carlos Kaiser Eichelmann, “RED SHOES” (Zapatos rojos).

Deuxième long métrage projeté lors de la 5è journée de la compétition officielle du Festival, après “ASTRAKAN” du réalisateur français David Depesseville, “RED SHOES” traite du phénomène du féminicide et sensibilise à la violence faite aux femmes, tout en évoquant les souffrances des proches des victimes.

Ainsi, ce film de 83 minutes braque les projecteurs sur l’histoire du vieux paysan “Tacho” qui mène une vie tranquille dans un village reculé. Un jour, il reçoit des nouvelles alarmantes sur la mort de sa fille dans des circonstances mystérieuses et décide de voyager à la capitale.

Avec à l’affiche les acteurs Eustacio Ascacio, Natalia Solian, Phanie Molina et Irine Herrera, le film s’arrête sur les malheurs du père “Tacho” qui souffre de l’absence de sa fille, de sa propre culpabilité et de ses propres regrets, et qui, dans sa quête de rédemption, se confronte à un monde violent et inconnu.

Exprimant ses vifs remerciements au public, au jury et aux organisateurs, M. Kaiser Eichelmann s’est dit honoré par sa présence au Festival, notant qu’il est à la fois “excitant” et “terrifiant” pour lui de voir son premier long métrage projeté dans cette compétition.

Faisant part de la place que ce genre de manifestations occupent pour lui, au regard du rôle qu’elles jouent dans le rapprochement des professionnels du domaine cinématographique, le réalisateur a souligné l’importance de ce genre d’évènements pour un meilleur avenir du cinéma.

Né au Mexique, Carlos Eichelmann Kaiser a étudié la réalisation et la production à Madrid.

Entre 2006 et 2010, il travaille comme producteur exécutif sur plusieurs séries telles que “Mujeres asesinas” et “El Equipo”, avant de créer, en 2011, sa propre société de production, Wabi Productions, ayant produit le documentaire primé de Trisha Ziff, “The Man Who Saw Too Much” (2016).

En 2018, suite à un atelier d’écriture mené par Michael Rowe, il écrit “RED SHOES” (Zapatos rojos), qu’il tourne en 2021 avec le soutien d’EFICINE.

Quatorze longs-métrages sont en lice pour “l’Étoile d’Or” dans le cadre de la compétition officielle du 19è Festival International du Film de Marrakech qui se poursuit jusqu’au 19 novembre.

Outre “RED SHOES” (Zapatos rojos) de Carlos Kaiser Eichelmann (Mexique), les films en compétition sont “LE BLEU DU CAFTAN” de la réalisatrice marocaine Maryam Touzani, “RICEBOY SLEEPS” d’Anthony Shim, “ALMA VIVA” de Cristèle Alves Meira (Portugal), “ASHKAL” de Youssef Chebbi (Tunisie), “AUTOBIOGRAPHY” de Makbul Mubarak (Indonésie), “CHEVALIER NOIR” (A Tale of Shemroon) d’Emad Aleebrahim Dehkordi (Iran) et FARAWAY SONG (Cañçao ao Longe) de Clarissa Campolina (Brésil).

Sont également en lice, “ASTRAKAN” de David Depesseville (France), “PETROL” d’Alena Lodkina (Australie), “SAVAGE” (Amina) d’Ahmed Abdullahi (Suède), “SNOW AND THE BEAR” (Kar ve Ayı) de Selcen Ergun (Turquie), “THE TASTE OF APPLES IS RED” (Ta’am al-tufah, ahmar) d’Ehab Tarabieh (Syrie) et “FOUDRE” (Thunder) de Carmen Jaquier (Suisse).

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant