Filière de cannabis licite, une aubaine de développement (FMIIP)

03 يونيو 2022 - 16:50

La filière du cannabis licite représente une aubaine de développement, a indiqué Lamia Tazi, Vice-présidente générale de la Fédération Marocaine de l’Industrie et de l’Innovation Pharmaceutique (FMIIP).

« Nous sommes convaincus que cette filière représente une aubaine de développement et nous ne pouvons que saisir cette opportunité. Plusieurs traitements pourront être dérivés du Cannabis et solutionner des problèmes de santé majeurs comme l’épilepsie et les scléroses en plaques », a dit Mme Tazi dans une déclaration à la MAP.

Et de soutenir: « Vu que le sujet reste encore méconnu pour la plupart des pays, les industriels pharmaceutiques ont jugé nécessaires de démarrer par des études aussi diverses que pointues, avec comme but d’aboutir à des business models clairs, pérennes et ambitieux pour une industrie légale du Cannabis ».

En outre, la spécialiste s’est félicitée des initiatives avant-gardistes prises par le Maroc afin de se positionner parmi les pionniers de ce secteur qui générera près de 230 milliards de dollars à l’horizon 2028, citant la promulgation, en juin 2021, de loi relative aux usages licites du cannabis qui a été suivie de la création de l’Agence nationale de réglementation des activités relatives au cannabis (ANRAC).

Pour ce qui est de la préparation des industriels du secteur à ce nouveau tournant stratégique, Mme Tazi a relevé la mobilisation des professionnels de la pharmaceutique, faisant part du démarrage d’études aussi diverses que pointues, avec comme but d’aboutir à des business models clairs, pérennes et ambitieux pour une industrie légale du cannabis.

Une fois les différentes composantes de l’écosystème national du Cannabis sera opérationnel, des opportunités légion s’offriront au Maroc en termes d’emplois, de création des richesses, d’innovation et de recherche scientifique, a-t-elle ajouté.

Jeudi, la première réunion du Conseil d’administration de l’ANRAC s’est tenue à Rabat, sous la présidence du ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, et ce en application des dispositions de la loi 13.21 relative aux usages licites du cannabis.

Cette Agence assure la mise en œuvre de la stratégie de l’Etat dans le domaine de la culture, de la production, de la fabrication, de la transformation, de la commercialisation, de l’exportation du cannabis et de l’importation de ses produits à des fins médicales, pharmaceutiques et industrielles.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant