Forum de la BERD: Fettah appelle à libérer les initiatives du secteur privé en matière d’investissement

MAP
13 مايو 2022 - 11:56

La ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah, a appelé, jeudi à Marrakech, à libérer les initiatives du secteur privé en matière d’investissement, dans l’objectif de consolider la relance de l’économie nationale.
“Dans ce contexte marqué par une nette réduction des marges de manœuvre budgétaires, il devient plus urgent que jamais de libérer les initiatives du secteur privé en matière d’investissement”, a affirmé Mme Fettah qui s’exprimait à l’ouverture d’une session du Forum des affaires de la Banque Européenne de Reconstruction et de Développement (BERD), dédiée aux perspectives d’investissement au Maroc.
Il s’agit également de fédérer les énergies du secteur public afin d’accompagner le secteur privé dans cette phase qui doit libérer les chemins du possible, a ajouté la ministre, notant que “l’objectif étant bien entendu de consolider la relance de notre économie et l’inscrire sur une trajectoire de croissance soutenue et durable”.
Au Maroc, cette prise de conscience du rôle de l’investissement privé ne date pas d’aujourd’hui, a relevé Mme Fettah, ajoutant que les pouvoirs publics ont toujours accordé une priorité de premier rang à la promotion de l’investissement privé comme levier de relance et pilier de développement économique et social de notre pays.
“Aujourd’hui le Maroc a même décidé d’aller plus loin à travers la création du Fonds Mohammed VI pour l’Investissement sous la vision éclairée de Sa Majesté le Roi pour donner l’impulsion nécessaire et cristalliser les efforts”, a-t-elle soutenu.
A ce titre, les pouvoirs publics se sont attelés, au cours des deux dernières décennies, en particulier, à mettre en place un environnement des affaires attractif qui favorise le développement de l’investissement privé, aussi bien national qu’étranger, a fait observer la ministre, notant que des efforts importants ont ainsi été déployés pour simplifier les procédures administratives liées à l’investissement, réformer le secteur financier, améliorer la qualité des infrastructures ou encore renforcer le capital humain.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant