FRMSU fait du milieu scolaire un vecteur important du développement de la pratique des sports urbains au Maroc

21 مايو 2022 - 11:49

Des efforts considérables ont été déployés par la Fédération Royale Marocaine des Sports Urbains (FRMSU) et leur top management ainsi que les responsables au niveau fédéral, pour encourager la pratique des sports urbains au niveau régional et national et notamment dans le milieu scolaire. De nombreuses manifestations ont été organisées dans ce sens, et ont permis aux sports urbains de gagner en popularité et en notoriété.
Ce premier objectif atteint, la FRMSU ambitionne aujourd’hui de promouvoir ces sports, non seulement dans les espaces publics mais également au sein des espaces scolaires à travers des actions structurées de proximité avec les établissements scolaires.
En effet, dans sa lettre aux participants aux assises nationales du sport, SM le Roi Mohammed VI, avait affirmé que «la pratique sportive devient, de nos jours, un des droits fondamentaux de l’Homme».
Le Souverain avait en ce sens souligné la nécessité d’en élargir l’accès aux hommes et aux femmes de toutes les couches sociales – sans distinction aucune -, aux régions et zones défavorisées et aux personnes à besoins spécifiques, le sport étant « un levier fort de développement humain, d’inclusion, de cohésion sociale et de lutte contre la misère, l’exclusion et la marginalisation».
C’est dans cette vision que la Fédération Royale Marocaine des Sports Urbains (FRMSU) s’est engagée pour promouvoir le sport urbain, à le faire développer, et lui assurer toutes conditions nécessaires pour lui permettre d’être fédérateur et inclusif. En effet, certaines disciplines de sports urbains, tels que le Skateboard, le Roller, la Trottinette et même le Parkour, ont commencé à attirer les jeunes, qui ont fait des parcs et des rues leurs espaces de pratique afin de révéler leur potentiel et profiter de leur temps libre. Cependant, certains parents n’adhèrent pas à la pratique de ces disciplines sportives pour les risques qu’elles représentent pour leurs enfants.
La Fédération avait déjà pris l’initiative de mener des actions pour changer la perception de nombreuses personnes concernant ce type de sport et de les sensibiliser au fait que ses activités ne sont pas différentes des autres disciplines sportives.
Ainsi, pour intégrer le milieu scolaire, de manière organisée et institutionnalisée, la Fédération s’engage à organiser de nombreuses activités ayant trait aux sports urbains au niveau des établissements d’enseignement, en coordination avec le département de tutelle, à savoir le ministère de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports.
Dans ce contexte, le ministre en charge du secteur, Chakib Benmoussa, avait indiqué en présentant le budget de son ministère, que plus de 2 milliards de dirhams (MMDH) seront alloués au département des Sports au titre de l’exercice 2022.
Il avait également précisé que concernant le sport de masse, le ministère veillera en 2022 à, entre autres, créer une dynamique sportive locale et régionale dans le domaine de l’animation sportive, et s’intéresser et encourager les sports urbains et électroniques en vue d’accompagner les générations futures.
Pour rappel, la création de la FRMSU a été le fruit de l’Association Rabat des Sports Urbains (ARSU) qui a été créée en 2010 par Jaouad Aouatif, ancien pratiquant du skate. Comme toutes les associations sportives, l’association ARSU (Association Rabat des sports urbains) a pu rassembler plusieurs raiders marocains et étrangers, dans le cadre des différents événements organisés au fil des années, notamment dans la ville de Rabat, qui a connu le lancement des premiers skate-parks au Maroc.
La FRMSU est une Association Sportive qui a pour but de promouvoir le sport urbain ainsi que toutes ses disciplines associées sur l’ensemble du Royaume afin de défendre les couleurs du Maroc sur la sphère internationale. Elle est sous la tutelle du Ministère de la Jeunesse et des Sports et coordonne ses actions avec le Comité National Olympique Marocain (CNOM) en matière des sports urbains.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant