Imilchil/INDH : M. Dardouri souligne la grande importance d’un diagnostic précis des besoins par les CLDH

13 نوفمبر 2022 - 11:41

Le wali, coordonnateur national de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), Mohamed Dardouri, a souligné, hier samedi à Imilchil (Province de Midelt), la grande importance de l’analyse des besoins locaux et de l’élaboration d’un diagnostic précis des besoins par les Comités locaux de développement humain (CLDH).

La phase III de l’INDH (2019-2023) a introduit des innovations importantes en matière de gouvernance, fondée notamment sur une prise en compte des besoins locaux à travers les diagnostics participatifs élaborés par les CLDH, a-t-il précisé lors d’une du réunion du Comité local de développement humain d’Imilchil.

M. Dardouri a affirmé qu’un diagnostic précis et fiable des besoins et des catégories ciblées est nécessaire pour une concrétisation optimale des objectifs de l’INDH, relevant l’importance également de la planification et de l’exécution, assurées par les Comités provinciaux de développement humain (CPDH), ainsi que du travail de coordination et de convergence, accompli par les Commissions régionales de développement humain (CRDH).

Le responsable a appelé à mettre l’accent, dans ces diagnostics, sur les besoins précis dans les domaines notamment de l’enseignement préscolaire et de la santé de la mère et de l’enfant, le but étant de permettre à l’INDH d’opérer une planification stratégique et de mettre en œuvre des projets et des actions à même de répondre efficacement aux attentes des catégories ciblées.

M. Dardouri a fait observer, dans le même contexte, que la phase III de l’INDH est en harmonie avec le Nouveau modèle de développement quant à l’intérêt capital accordé au développement du capital humain, notamment celui des générations montantes.

Il a relevé que l’INDH, en tant que chantier royal par excellence, requiert une implication active de l’ensemble des départements et des partenaires concernés, rappelant que la phase III accorde un intérêt tout particulier au développement du capital humain, sans oublier de consolider les acquis des deux premières phases.

Pour sa part, le gouverneur de la province de Midelt, Mustapha Ennouhi, s’est félicité des réalisations accomplies par l’INDH au niveau du cercle d’Imilchil et de la province de manière générale, particulièrement dans les domaines du préscolaire, de la santé de la mère et de l’enfant, de l’alimentation en eau potable en milieu rural et de désenclavement de plusieurs douars.

Il a relevé que l’INDH place, dans sa troisième phase, l’amélioration des indicateurs du développement humain au cœur de ses préoccupations, en faisant du capital humain l’axe des différentes approches de développement, conformément aux Hautes Orientations Royales en la matière.

Cette réunion a été l’occasion de présenter un exposé sur les composantes de la CLDH d’Imlchil et ses missions. Les membres de ce comité local ont évoqué les réalisations accomplies dans plusieurs domaines, ainsi que leurs propositions pour améliorer les indicateurs de développement humain sur le plan local.

Au terme de cette réunion, M. Dardouri et la délégation l’accompagnant ont effectué une visite à la Maison de la maternité d’Imilchil, un établissement social ayant un rôle important en matière de promotion de la situation de la femme rurale et d’amélioration des indicateurs relatifs à la santé de la mère et de l’enfant.

Réalisé par l’INDH, cet établissement à vocation médico-sociale offre des services sanitaires de proximité au profit des femmes enceintes issues des zones montagneuses et reculées des communes territoriales relevant du cercle d’Imilchil.

La visite de M. Dardouri à Imilchil a été marquée par le lancement, vendredi dans le cadre de l’INDH, des travaux d’un projet d’alimentation en eau potable du douar de Timicha, relevant de la commune territoriale d’Imilchil.

Il a été procédé aussi à la présentation de l’état d’avancement du projet d’ouverture d’une route rurale entre le centre d’Imilchil et douar Ighalen et de construction de ses ouvrages d’art, ainsi que de celui d’une unité de l’enseignement préscolaire d’Ighalen, réalisés tous les deux par l’INDH.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant