Industrie: le groupe Yazaki inaugure sa quatrième usine au Maroc

29 سبتمبر 2022 - 10:45

Yazaki a inauguré, mercredi 28 septembre, sa 4ème usine au Maroc et sa 2ème à Kénitra. L’unité qui a déjà démarré son activité a nécessité un investissement de 333 MDH et a permis de créer 3.300 emplois.

La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence du ministre de l’Industrie et du Commerce, du gouverneur de la ville de Kénitra, de l’ambassadeur du Japon au Maroc et du Chairman, COO et CFO de Yazaki EMEA, précise un communiqué du ministère.

Yazaki, l’un des principaux fabricants et fournisseurs mondiaux de produits électriques et électroniques dans l’industrie automobile, est aujourd’hui l’un des plus importants employeurs au Maroc. Plus de 16 000 personnes travaillent actuellement pour l’entreprise sur tous les sites du Royaume. Yazaki est présente au Maroc depuis 2000 avec l’usine de Tanger qui a été inaugurée par Sa Majesté le Roi Mohammad VI. Elle compte aujourd’hui 4 usines implantées respectivement au niveau de la ville de Tanger, deux à Kénitra et Meknès.

« La décision en faveur du nouveau site de Kenitra a été prise principalement en raison de la disponibilité d’une main-d’œuvre hautement qualifiée, des liaisons parfaites avec un réseau de transport à plusieurs niveaux et du futur port atlantique de Kénitra. En outre, la proximité d’établissements d’enseignement tels que les universités, les grandes écoles de commerce et d’ingénierie y a aussi fortement contribué.  L’implantation de Yazaki Kénitra Zone Franche s’inscrit dans une stratégie globale visant à réaliser l’ambition du groupe qui est de maintenir la position de Leader sur le marché. Cet objectif ambitieux ne peut être atteint sans des Ressources Humaines qualifiées, un centre de formation disposant des équipements de dernières technologies et une équipe certifiée auprès du GTC de YAZAKI « Global Training Center » situé au Japon », indique le communiqué.

« La confiance renouvelée du leader mondial Yazaki dans la plateforme industrielle marocaine est un signal fort du positionnement du Maroc comme base de production compétitive de rang mondiale. Cette installation de pointe sera destinée à la production de pièces pour équiper des véhicules thermiques, hybrides et électriques, ce qui conforte la transition de la filière automobile vers l’électrification et la mobilité durable », a indiqué Ryad Mezzour.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant