Israël veut recruter des infirmiers marocains, pendant que le secteur souffre au Maroc

28 ديسمبر 2021 - 10:56

A l’heure où le secteur de la santé du Royaume souffre d’une pénurie de ressources humaines, le ministre israélienne de l’Intérieur, Ayelet Shaked, a révélé que le gouvernement de Tel-Aviv menait des contacts avec le Maroc visant à attirer des infirmiers marocaines en Israël.

Lors de la discussion de la commission sur les affaires des employés étrangers sur la crise du travail dans le secteur de la santé, Shaked a déclaré: «Nous travaillons pour faire venir de nouveaux employés et signés de nouveaux accords bilatéraux, et nous avons l’ambition de convaincre le Maroc sur cette question.»

Le ministre a déclaré, selon les médias israéliens, que « le gouvernement a commencé le processus d’exploration sur la question, et il y a aussi une réponse de l’autre côté ».

Il convient de noter que le ministère de la Santé a toujours confirmé l’existence de pénuries urgentes de ressources humaines dans le secteur de la santé du Royaume, que le ministre Khaled Ait Taleb considérait comme l’un des plus grands défis auxquels le secteur est confronté dans le Royaume.

Le ministre de la santé marocain, avait noté, lors d’une réunion avec des membres du groupe de travail en charge du secteur de la santé à la Chambre des représentants, que la situation actuelle témoingne d’un déficit structurel quantitatif et qualitatif en professionnels de santé, avec des besoins dépassant les 97 mille professionnels (32 522 médecins et 65 044 infirmières), car la densité actuelle ne dépasse pas 1,7/1 000 personnes (ce qui signifie une énorme pénurie de 2,75/1 000 personnes, selon les objectifs spécifiés dans les Objectifs du développement durable).

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant