La Mauritanie propose le rôle de médiation entre le Maroc et l’Algérie

23 ديسمبر 2021 - 15:39

La Mauritanie est revenue à la charge pour proposer une médiation entre le Maroc et l’Algérie par Une proposition qui intervient pour désamorcer la crise diplomatique actuelle alimentée par l’escalade algérienne et sa décision de rompre les relations diplomatiques avec le Maroc, de fermer son espace aérien à ses avions civils et militaires et de lancer des hostilités et des déclarations offensantes à l’encontre du Royaume par ses dirigeants.
Le président mauritanien Mohamed Ould Ghazouani a déclaré, dans une interview accordée à un magazine économique, rapportée par les médias locaux, qu' »il est impossible d’imaginer le prix payé par les peuples de la région suite de l’échec d’établir une union maghrébine forte, efficace et intégrée », exprimant sa « grande préoccupation face aux facteurs de tension qui apparaissent de temps à autre au Maghreb ».
Le président Mohamed Ould Ghazouani a réitéré « la disponibilité permanente de la Mauritanie à jouer un rôle majeur dans le rétablissement de la cohésion entre les pays du Maghreb » affirmant que « ses positions ont toujours versé dans ce sens ».
Aussi, en dépit des grandes tensions politiques persistant dans la région, Mohamed Ould Ghazouani semblait optimiste quant à l’avenir des pays du Maghreb. Il a déclaré : « Notre espoir est qu’un jour viendra où l’Union du Maghreb Arabe reviendra, un espoir sur lequel vivent tous les citoyens de cette région ainsi que tous ses responsables ». Et d’ajouter : « il n’y a aucun doute qu’un jour ce rêve se réalisera, grâce à la volonté des dirigeants de ces pays et leur capacité à contenir les différences et à atteindre la complémentarité souhaitée, afin de réaliser la volonté des peuples et l’incarnation des rêves des pères fondateurs ».
Poursuivant sa déclaration, Mohamed Ould Ghazouani a fait valoir que que son pays «souffre de voir la crise entre l’Algérie et le Maroc s’amplifier », soulignant que « quelles que soient les crises, et quel que soit leur niveau, une solution sera trouvée ». Le président Mauritanien a également affirmé : «nous à l’instar des pays voisins et des peuples sont, sans aucun doute, peinés par cette situation que nous n’avons jamais souhaité et que nous espérons que cela n’empire pas davantage ».
Par ailleurs, Mohamed Ould Ghazouani a laissé entendre que son pays pourrait mener une médiation entre les deux pays. «Nous considérons que tout ce qui touche le peuple libyen, tunisien, algérien ou marocain, touche le peuple mauritanien. C’est une question qui dépasse les gouvernants et son histoire est longue», a-t-il affirmé. Et d’ajouter : «notre ambition est de créer l’Union du Maghreb Arabe et que cette crise, soit dépassée et ne s’aggrave pas davantage. Nous sommes sûrs que quelles que soient les crises et leur niveau, il y aura une solution ».
A signaler que ce n’est pas la première fois que la Mauritanie tente de jouer le rôle de médiateur entre le Maroc et l’Algérie. Son ministre des Affaires étrangères, Ismail Ould Cheikh Ahmed, avait déjà exprimé en août dernier sa préoccupation suite à la détérioration des relations entre ces deux pays du Maghreb.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant