L’ADD et la DGSN lancent le service d’identification et d’authentification des usagers des services numériques

26 أبريل 2022 - 11:24

L’Agence de Développement Digital (ADD), en partenariat avec la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) ont lancé, lundi à Rabat, le service d’identification et d’authentification des usagers des services numériques, basé sur la Carte Nationale d’Identité Electronique (CNIE).
Le lancement de ce nouveau service s’inscrit dans la continuité des efforts visant le renforcement de la confiance numérique ainsi que la mise en place de l’environnement approprié à même d’assurer un développement responsable et inclusif du digital au Maroc.
Le nouveau service, qui repose sur la plateforme “tiers de confiance national” de la DGSN, permet aux différents organismes issus des secteurs public et privé, de vérifier les identités des personnes physiques souhaitant accéder à ses services en ligne à travers l’identification et l’authentification des usagers des services numériques, le partage des données personnelles exactes en toute sécurité à partir de leurs CNIEs et la souscription à de nouveaux services à distance.
S’exprimant lors de cette cérémonie, à laquelle ont pris part les représentants de plusieurs départements ministériels, des agences de régulation, des établissements et organismes publics et des fédérations professionnelles sectorielles, le directeur général de l’ADD, Mohammed Driss Melyani, a fait savoir que la pandémie du covid-19 a démontré combien le digital est une urgence absolue pour lever le voile sur les aptitudes numériques des administrations, des citoyens et des entreprises.
Pour le responsable, ce nouveau dispositif, qui est au cœur du processus de développement du digital, constitue un pré-requis à l’émergence d’une administration numérique au service du citoyen, d’une économie compétitive et d’une société connectée et inclusive.
Visant à lutter contre la cybercriminalité et la fraude et protéger les données personnelles et la vie privée des citoyens, ce service place le citoyen au centre du processus en offrant la possibilité aux fournisseurs de services, publics et privés, de capitaliser sur la plateforme “tiers de confiance national” pour transformer leurs parcours-usagers, a-t-il dit, affirmant l’engagement de l’ADD moyennant une approche participative à appuyer toutes les composantes de l’écosystème digital dans le processus pour ainsi délivrer un service numérique innovant, efficace et sécurisé.
De son côté, le directeur du système d’information et de la communication à la DGSN, Lahcen Rhanim, a souligné qu’avec la dématérialisation des procédures, les organismes sont amenés à chercher des solutions qui offrent les authentifications en ligne et qui permettent de se prémunir contre les risques d’usurpation et de fraude d’identité, ajoutant que la DGSN offre aujourd’hui une réponse à travers le chantier de la modernisation de la CNIE.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant