L'augmentation du salaire minimum de 50 000 salariés coûtera à l’Etat plus de 19 milliards par an

01 مايو 2022 - 12:01

Selon le procès-verbal de l’accord de dialogue social signé hier, samedi, entre le gouvernement et les centrales syndicales les plus représentées , à compter du 1er septembre 2022, le salaire minimum « SMIG » sera porté à 3 500 dirhams net au profit de 50 mille salariés.

Cette procédure devrait coûter annuellement au budget de l’Etat un total de 191 millions de dirhams (19,1 milliards de centimes), au profit des employés de l’Etat et des établissements publics à caractère administratif qui occupent les basses échelles.

Quant au secteur privé, dans le cadre de l’accord précité, un engagement a été pris d’augmenter le salaire minimum dans les secteurs de l’industrie, du commerce et des services de 10% sur deux ans, et d’uniformiser progressivement le salaire minimum légal entre les secteurs de l’industrie, du commerce, les professions libérales et le secteur agricole.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant