Le CCME appelle les compétences marocaines établies à l’étranger à s’engager en faveur du développement du système sanitaire national

15 يوليو 2022 - 10:10

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) a appelé tous les cadres de santé marocains établis à l’étranger à faire preuve d’un engagement citoyen en vue de réussir le projet de réforme du système sanitaire national, au lendemain de l’adoption par le Conseil des ministres d’un projet de loi-cadre relatif à cette réforme.

Dans un communiqué, le CCME s’est félicité de la teneur de cette loi-cadre adoptée lors du Conseil des ministres présidé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, mercredi à Rabat, en saluant par la même son ouverture sur les compétences marocaines établies à l’étranger et leur implication dans ce grand chantier de développement engagé sous le leadership du Souverain.

Il a, dans ce cadre, appelé l’ensemble de ces cadres à faire montre d’un engagement citoyen vis-à-vis de ce projet d’envergure et à contribuer de manière effective et efficace à sa réussite au profit du développement de la Mère-Patrie.

Soulignant que la valorisation des ressources humaines constitue un des quatre piliers sur lesquels s’appuie ce projet réformateur structurant, le CCME a fait observer que le projet de loi-cadre a fait de l’ouverture sur les compétences médicales étrangères et l’incitation des cadres marocains de santé établis à l’étranger à retourner à la Patrie une composante essentielle pour la mise en valeur des ressources humaines.

“Cette loi-cadre a été élaborée en exécution des Hautes instructions royales visant la refonte du système sanitaire pour qu’il soit en phase avec le chantier de généralisation de la protection sociale que le Souverain a ordonné”, a relevé le communiqué.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, a présidé, mercredi au Palais Royal à Rabat, un Conseil des ministres au cours duquel il a été procédé à l’adoption de deux projets de loi-cadre, d’un projet de loi, de deux projets de décret et d’une série de conventions internationales.

Partagez vos idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivant